Archives pour l'étiquette Université de Montréal

iStock

L’hypothèque, un piège? 

Les gens sont-ils suffisamment informés lorsqu’ils contractent une hypothèque? L’organisme Option Consommateurs et une chercheuse de l’Université de Montréal émettent un doute.

L’organisme de défense des consommateurs et la professeure Marie Annik Grégoire ont mené une étude pour savoir si les gens saisissaient bien toutes les subtilités au moment de souscrire à une hypothèque. L’étude s’intitule : Contrat d’hypothèque immobilière de type parapluie. Les consommateurs sont-ils bien informés? Il semble que non.    Continuer la lecture

La maison où Justin Trudeau a grandi

Justin Trudeau, Wikipedia
Justin Trudeau, Wikipedia

Comme il le dit dans son autobiographie Common Ground (Terrain d’entente en français), Justin Trudeau a vécu son enfance au 24 Sussex Drive, à Ottawa. Son père Pierre Elliot Trudeau était déjà premier ministre du Canada au moment de sa naissance.

Par contre, c’est à Montréal que Justin a grandi avec ses deux frères, dans une belle demeure, au 1418 avenue des Pins, sur le flanc sud du mont Royal. Son père y avait emménagé après son retrait de la vie politique en 1984. Continuer la lecture

Du bruit, jour et nuit

Près de 100 000 Montréalais vivent dans un quartier où un bruit semblable à celui d’un sèche-cheveux se fait entendre, vingt-quatre heures sur vingt-quatre.

iStockphoto
iStockphoto

«Dans l’ensemble de l’île de Montréal, le bruit ambiant extérieur oscillait entre 50,5 et 68,8 décibels (dBA) avec une moyenne de 58,3. Concrètement, 50 dBA équivalent au bruit d’une discussion à voix à peine plus basse que la normale, tandis que 68,8 dBA s’apparentent au son d’un sèche-cheveux», écrivait Martin Lasalle dans le journal Forum de l’Université de Montréal, en faisant référence à une recherche effectuée par un groupe de chercheurs sous la direction d’Audrey Smargiassi, professeure à l’École de santé publique de l’Université de Montréal.

Autre découverte: Continuer la lecture

iStockphoto

Les arbres rassurent les enfants

Beaucoup de propriétaires optent pour un quartier où se trouve un parc d’amusement. Ils veulent que leurs enfants aient un endroit où jouer, grimper, s’amuser.

Si le parc est dénué d’appareils de jeux, les enfants peuvent quand même s’amuser. Ils courent sur l’herbe, jouent à la cachette derrière les arbres, font des jeux dans leur tête.

Si le quartier ne contient aucun parc, des avenues vertes offrent au moins un cadre de vie agréable. Arbres, arbustes, gazon par endroits, oiseaux qui chantent.
Bref, le propriétaire à la recherche d’une maison s’arrange toujours pour offrir à sa petite famille un quartier propice au développement des enfants.

Une étude menée par une équipe de chercheurs du Centre de recherche du CHU Ste-Justine, et rapportée par le journaliste Daniel Baril du journal Forum de l’Université de Montréal, nous apprend que les arbres sont davantage qu’un espace de jeu pour les enfants. Ils leur procurent un sentiment de sécurité. Et toute la famille en bénéficie.

Continuer la lecture