[caption id="attachment_9136" align="alignright" width="283"]iStockphoto iStockphoto[/caption]

Marcher pieds nus sur un tapis soyeux calme les esprits a-t-on appris la semaine dernière. Mais il semble que les acheteurs d’ici soient plus attirés par les couleurs et la taille qui s’agencent à leur décor que par la qualité de la fibre du tapis, apprend-on de M. Shiuja de Tapis d’Orient Bashir et Jean-Jacques Émard d’Émard couvre-planchers.

Pour les curieux, j’ai cherché à savoir comment reconnaître un tapis de fibres naturelles d’un faux.

Monsieur Émard recommande de gratter la fibre avec l’ongle. La laine laisse une mousse. Mais il avoue que sa clientèle ne recherche pas les fibres naturelles et qu’il se spécialise dans les tapis de fibres synthétiques. Il a eu la générosité de me référer à un spécialiste des tapis de fibres naturelles.

 

Nous avons finalement questionné Monsieur Shiuja de Tapis d’Orient Bashir. Ils sont des spécialistes depuis plus de 30 ans et offre un service d’évaluation de tapis. Ils comptent parmi leur clientèle les Gouvernements canadiens et québécois.[……]

Read more

[caption id="attachment_9113" align="alignright" width="284"]iStockphoto iStockphoto[/caption]

(Note de Casarazzi: il faut lire les deux billets précédents portant le titre: La pire crise de logement de l’histoire?)

La solution, direz-vous, était de passer des lois pour donner une chance aux locataires de vivre dans des logements convenables. Mieux: de devenir propriétaire grâce à du crédit bancaire et à un taux d’intérêt décent.

Friedrich Engels s’y opposait. Permettre au locataire de devenir propriétaire? Pas question! C’était un recul dans l’histoire, soutenait-il. Posséder sa propre maison appartient au passé. Il faut regarder vers l’avenir.  [……]

Read more

[caption id="attachment_9108" align="alignright" width="355"]19e s. Londres. iStockphoto 19e s. Londres. iStockphoto[/caption]

Cette ruade sauvage, ce capitalisme tribal provoqua une crise de logement très grave. À Londres, une minorité de familles vivait dans une extrême richesse à l’ouest de la ville pendant que les habitants de l’est, le fameux East End, vivaient dans des taudis sombres et humides, s’entretuaient, mourraient de faim, végétaient dans des conditions hygiéniques atroces. Selon Engels, un million de travailleurs vivaient dans le East End, dont les quartiers de Soho (où se situait jusqu’à tout récemment le bureau de Paul McCartney) et de WhiteChapel (où Jack l’Éventreur a commis ses crimes).[……]

Read more

L’ONU a institué le droit au logement dans la Déclaration universelle des droits de l’homme. Bien que des millions de gens à travers le monde vivent encore dans des taudis, c’était tout de même un pas en avant.

[caption id="attachment_9114" align="aligncenter" width="424"]iStockphoto iStockphoto[/caption]

Si je me souviens bien, lors d’une entrevue dans les années 70, le ministre libéral Marc Lalonde avait déclaré que tout le monde au Canada avait un toit sous lequel dormir et que les Canadiens pouvaient s’en montrer fiers.

Bien sûr, des crises se logement se produisent selon un cycle propre à l’économie de marché, soit le jeu de l’offre et de la demande. Ce qui est normal. Même le théoricien du communisme, le pur et dur Friedrich Engels, l’a reconnu. Les crises de logement, a-t-il écrit, cela dure depuis des siècles.[……]

Read more

[caption id="attachment_9096" align="alignright" width="254"]Ours Noir Arbre ISTOCKPHOTO Art-de-vivre iStockphoto[/caption]

Il mesure 1,85 m (6’1’’) et pèse 93 kg (205 lbs). Il a 23 ans. Il est là devant nous à frotter ses longs pieds vers l’arrière l’un après l’autre dans un mouvement long et continu. Le haut du corps suit la cadence vers l’avant. Le bonheur rayonne sur son visage. Bienheureux comme un ours se frottant le dos contre un arbre. On le questionne : «Que fais-tu là?» Et lui de répondre avec un sourire d’aise : «J’aime ça, c’est doux, ça fait du bien!» C’est un sensible notre grand. Un kinesthésique, dit-on.

Sur quoi croyez-vous qu’il se frottait les pieds? Pas sur un plancher de céramique. Ni de bois. Ni un tapis commercial bon marché.[……]

Read more

La demande, autant dans l’existant que dans le neuf,  baissera d’ici la fin de l’année, vu  le  manque de vigueur dans la croissance de l’économie et de l’emploi  ces derniers mois. Par conséquent, la quantité de logements disponibles sur le marché augmentera, ce qui incitera les entrepreneurs à suspendre plusieurs projets de construction.

[caption id="attachment_9098" align="aligncenter" width="425"]Ouvrier Construction ISTOCKPHOTO immobilier iStockphoto[/caption]

Et comme le marché de la revente tourne en rond, les mises en chantiers d’habitation vont fortement diminuer en 2013.  «Ceci étant dit, les tendances démographiques soutiendront la demande de logements jusqu’en 2014. À ce moment-là, les marchés de l’existant et du neuf seront tous deux dynamisés par un raffermissement de l’économie et un resserrement du marché de la revente», affirme Kevin Hugues, économiste principal à la Société canadienne d’hypothèque et de logement (SCHL), après la publication du Rapport sur les perspectives du marché de l’habitation 2013-2014 pour le Québec.[……]

Read more

10 ans et elle souffre d’insomnie. Son médecin lui prescrit un aquarium dans sa chambre. Et cela a fonctionné! Regarder les petits poissons nager tout doucement la sécurisait et l’endormait.

[caption id="attachment_7805" align="alignright" width="178"]iStockphoto iStockphoto[/caption]

10 ans plus tard, elle décide de s’acheter des poissons rouges et un bocal pour créer un décor semblable dans sa chambre d’étudiante. Déception. À l’animalerie, notre aquariophile apprend que les poissons rouges vivent normalement 30 ans. Ils atteignent une taille pouvant aller jusqu’à 30 cm. Dans un bocal, il leur manque donc d’espace pour grandir. Voilà une des raisons pourquoi ils meurent au bout de quelques mois.

Les spécialistes recommandent à notre étudiante les bettas, petits poissons aux coloris flamboyants. Ils vivent à la surface de l’eau  –originalement dans les rizières-  et survivent bien dans un bocal muni d’un stabilisateur de température d’eau. Ils ont besoin d’une eau toujours tempérée. Sans stabilisateur, ils survivent rarement à l’hiver. On lui recommande aussi les poissons d’eau chaude dans un aquarium. J’ajouterais que leurs couleurs variées mettent une touche vivante et joyeuse dans la maison.[……]

Read more