Ils apportent une touche de lumière et de design à un décor, mais de façon tellement discrète qu’on aperçoit à peine leur présence. Pourtant, ils sont bien là, les pavés de verre.

Appelés souvent blocs ou briques, les pavés de verre ne sont pas parfaitement translucides, mais ils laissent filtrer la lumière du jour. Si le verre renferme une texture originale, et qu’en plus il est coloré, vous avez là un véritable accessoire décoratif. Judicieusement placés, les pavés de verre peuvent aider à mieux traverser les saisons sombres et froides.  [……]

Read more

Lampes et appliques murales sont parfaites pour augmenter la luminosité intérieure en vue des saisons sombres que sont l’automne et l’hiver. Mais la plupart d’entre nous ne songent pas aux escaliers lumineux. Le flot de lumière est moindre, d’accord, mais il peut être flamboyant, ce qui est met de la gaieté dans une maison.

[caption id="attachment_15889" align="alignleft" width="280"]iStock iStock[/caption]

Il y a l’escalier classique doté de contremarches lumineuses. On le voit souvent descendre vers les sous-sols. Il est plus pratique qu’esthétique. Par contre, si la texture du bois est riche et que la rampe offre un aspect chromé, les reflets lumineux gagnent en éclat. C’est déjà beaucoup plus décoratif.

Là où ça devient extravagant, c’est lorsque la source lumineuse se trouve ailleurs. Vous avez l’escalier éclairé par des bandes lumineuses sur les murs. Le faisceau lumineux est plutôt flamboyant.[……]

Read more

Octobre apporte les premières ombres de l’automne. Suivra l’obscurité de l’hiver. Déprimant! Peut-être. Mais il y a toujours moyen d’inonder son chez soi de lumière. Et c’est tellement décoratif!

[caption id="attachment_15892" align="aligncenter" width="600"]iStock iStock[/caption]

Il y a deux bonnes raisons de recourir à la lumière naturelle pour éclairer son chez soi. Primo, elle ne coûte rien. C’est déjà beaucoup. Secundo, elle est supérieure à la lumière artificielle pour la préservation des yeux. Mais pour obtenir plus de lumière naturelle, il faut recourir à un bricoleur ou à un professionnel de la rénovation pour ajouter des ouvertures, comme les fenêtres et les puits de lumière.

Cela étant dit, l’éclairage artificiel a son charme. Et son potentiel en décoration est sans limite. Il va jusqu’au design le plus créatif.[……]

Read more

La Société d’habitation du Québec (SHQ) avait prévu déposer le rapport du comité interministériel sur la mérule pleureuse en juin dernier. Nous sommes en septembre. Pendant ce temps, le champignon se propage. Et les propriétaires paniquent.

[caption id="attachment_15904" align="alignright" width="300"]Enviro-option.com Enviro-option.com[/caption]

Le magazine Protégez-Vous consacrait un article à la mérule pleureuse dans l’édition du mois d’août. Article très intéressant et complet. Le titre : Le champignon maudit. On raconte le calvaire du couple Maxime Boivin et Marie-Hélène Cauchon, qui se sont résignés à démolir leur propriété. Des photos montrent la première apparition d’un champignon jusqu’au stade de l’envahissement.

[caption id="attachment_15903" align="aligncenter" width="600"]Enviro-option.com Enviro-option.com[/caption]

Les experts consultés dans l’article affirment que le nombre de cas se multiplient au Québec. Gino de Champlain, de la firme Enviro-Option, déclare qu’il y a 10 ans, un dossier par année tombait sur les bureaux de l’organisme. Aujourd’hui, c’est un à deux cas par semaine. Est-ce le début d’une épidémie?  [……]

Read more

Le nombre de propriétaires se dotant de panneaux solaires explose au Québec. Dans dix ans, le prix des panneaux sera si bas qu’il séduira un nombre croissant de propriétaires, face au tarif d’électricité d’Hydro-Québec. On atteindra alors le point du non-retour.

Un article de LaPresse.ca nous apprend que le nombre de propriétaires produisant eux-mêmes leur électricité grâce à l’installation de panneaux solaires est passé de 58 en 2013 à 147 le 1er août 2017.

Pour le moment, les tarifs plutôt avantageux d’Hydro-Québec freinent l’élan des propriétaires tentés par l’aventure du solaire. Mais les dirigeants d’Hydro, nous apprend l’article, construisent des scénarios pour mieux absorber l’escalade, c’est-à-dire la diminution en besoins d’électricité au Québec.[……]

Read more

La Chambre de l’assurance de dommages (ChAD) appuie l’idée de rendre obligatoire l’évaluation périodique d’une copropriété, tout comme l’assurance responsabilité des administrateurs du syndicat de copropriété et celle des copropriétaires.

[caption id="attachment_12667" align="alignleft" width="260"]infoassurance infoassurance[/caption]

C’est ce qu’on peut lire dans le mémoire présenté par la ChAD dans le cadre de la consultation lancée par le ministre des Finances du Québec, le 14 juillet dernier. La consultation vise à redéfinir les règles en matière d’assurance reliée aux copropriétés, histoire de clarifier les rôles et les responsabilités de chacun.

La ChAD est un organisme qui assure la protection du public en matière d’assurance de dommages et d’expertise en règlement de sinistres. Il se charge aussi de la formation de plus de 15 000 agents et courtiers en assurance de dommages, ainsi que d’experts en sinistre.

«Plusieurs copropriétaires et administrateurs de syndicat, souvent bénévoles, ne comprennent pas nécessairement les besoins et les obligations d’assurance qui leur incombent. Il est donc important que les professionnels en assurance de dommages conseillent et informent leurs clients de façon claire », déclare Maya Raic, présidente-directrice générale de la ChAD.[……]

Read more