Des signes de condition problématique subsistent à Montréal et à Québec, mais ils sont modérés, ce qui montre que le marché se tient hors de la zone dangereuse.

À Montréal, une surévaluation menace toujours à cause d’un ralentissement de la demande et d’un revenu personnel disponible qui refuse toujours de s’élargir.

Du côté des copropriétés, le marché s’est calmé mais les constructeurs sont appelés à gérer leurs stocks avec diligence. [……]

Read more

Vous avez décidé de vendre votre propriété. Vous avez soupesé tous les avantages et les inconvénients. Vous êtes prêt à passer l’étape suivante. La question qui risque de vous passer par la tête sera : «On la vend quand, la maison?»[……]

Read more

Certains voient le courtage immobilier comme un travail qui évolue peu, qui se répète de génération en génération sans grande avancée. D’autres, au contraire, voient une science émerger.

C’est le cas d’Ünsal Özdilek, professeur à l’École des sciences de la gestion de l’Université du Québec à Montréal (UQAM) et auteur du livre Fondements analytiques de l’immobilier.

À l’endos de l’ouvrage on peut lire ce mot de l’éditeur:

«Selon l’auteur, l’immobilier, associé classiquement au «béton» ou perçu comme un arrangement contextuel en fonction des besoins pratiques de l’industrie ou un effet de mode qui réapparaît de temps à autre, devrait se hisser au rang bien mérité de discipline scientifique à part entière.»

L’éditeur ajoute d’ailleurs que, mis à part les étudiantes et les étudiants, si le contenu de l’ouvrage s’adresse aussi aux professionnels de l’immobilier, ces derniers sont appelés à sursauter à certains passages.

C’est un travail d’analyse de fond en comble de la science de l’immobilier auquel se livre l’auteur Ünsal Özdilek.[……]

Read more

[caption id="attachment_13218" align="alignright" width="213"]iStock.com iStock.com[/caption]

Les petites annonces servant à vendre des propriétés résidentielles nous font parfois sursauter.

Exemples: ce matin où les futurs propriétaires ont appris que des maisons rustiques étaient à vendre en Italie pour un seul euro (LaPresse/immobilier), ou en Indonésie où une femme s’engageait à épouser (LaPresse/insolite) le futur propriétaire de sa maison qu’elle avait mise en vente (pour la suite des deux histoires lire plus bas).

Là où ça devient dangereux, c’est lorsqu’une petite annonce est destinée à tromper l’aspirant propriétaire. Selon les experts d’Écohabitation, les gens à la recherche d’une maison écologique sont très ciblés par des entrepreneurs sans scrupules.[……]

Read more

L’automne dernier, le journaliste Gilbert Leduc dressait dans un article du Soleil un portrait peu reluisant du marché de la copropriété à Québec.

[caption id="attachment_11278" align="alignright" width="316"]iStockphoto iStockphoto[/caption]

Sur les 2945 unités recensées à l’époque (prévente, en construction et construites), une proportion 42,5 % n’était toujours pas vendue. Et 29% des condos construits cherchaient toujours preneur. Du côté des unités en construction, le pourcentage était de 44 %. Côté prévente, 12% seulement avaient été vendus.

Alain Roy, directeur général du groupe Altus (d’où M. Leduc avait tiré ces données) avait fait remarquer que des condos mis en marché en 2011 attendaient toujours leurs premiers acheteurs.[……]

Read more

C’est bien connu: savoir reconnaître ses limites pour ensuite frapper à la bonne porte afin de parfaire ses connaissances est un gage de réussite.

Les courtiers de Via Capitale ont entrepris cette démarche à deux reprises : lors de la création de l’écoCourtier (le courtier écologique par excellence) et lors de l’établissement de la cote énergétique pour les propriétés à vendre, dont nous avons parlé à travers les billets Place au courtier écologique et Cette maison bouffe-t-elle de l’énergie?

Dans les deux cas, Via Capitale s’est tournée vers Écohabitation. Conséquence: une relation étroite s’est établie entre les deux organismes.

Les premiers gestes timides des boomers en matière de respect de l’environnement ne suffisent plus. Il y a comme un vent d’urgence qui souffle sur la planète. Il faut faire davantage. Et vite![……]

Read more