Archives pour l'étiquette FCIQ

Les Québécois prêts à acheter

Les Québécois sont les plus nombreux parmi les Canadiens à croire que la situation économique actuelle favorise l’achat d’un bien important, comme une propriété ou un véhicule. Ce sentiment de confiance est à la hausse depuis le début de 2015.

iStock
iStock

Les statistiques montrent que le pourcentage de confiance se situait à 35,9% en 2015. Depuis le début de 2017, le pourcentage a atteint et même dépassé la barre des 40%. Continuer la lecture

Copropriété: changements en vue

La copropriété est le mode d’habitation le plus en demande. Vu l’intérêt croissant des boomers, l’augmentation du prix des maisons et la réduction de l’accès au financement hypothécaire, la vague ne s’estompera pas demain matin. Or, d’importants changements sont à venir.

Copropriété. iStockphoto
Copropriété. iStockphoto

Ces dernières années, copropriétaires et acteurs du marché immobilier exigeaient une réforme en profondeur de la copropriété au Québec. Trop de zones grises subsistaient. Le gouvernement a donc créé un groupe de travail.

Le groupe s’est penché sur les problèmes vécus par les copropriétaires. Début octobre, il rendait son rapport public. Des membres du groupe nous dévoilent le contenu. Continuer la lecture

iStock

Revente: la copropriété mène la danse

Une treizième hausse trimestrielle consécutive et la meilleure performance depuis huit ans pour un troisième trimestre, grâce à une hausse des ventes de 7% comparativement à la même période en 2016. Le marché de la revente roule à un train d’enfer, stimulé depuis janvier par les ventes de copropriétés.

Par contre, le nombre de propriétés résidentielles à vendre au Québec a diminué pour un septième trimestre consécutif, une baisse de 8% de juillet à septembre par rapport au troisième trimestre de 2016.

Voici les grandes lignes du troisième trimestre rapportées intégralement. Continuer la lecture

iStock

Courtiers et coachs immobiliers

Deux organismes oeuvrant dans l’immobilier demandent au gouvernement provincial d’établir une distinction claire et précise dans la définition d’un courtier et d’un coach immobilier afin de dissiper toute confusion dans l’esprit du consommateur.

Jeudi dernier, le gouvernement déposait son projet de loi sur l’encadrement du secteur financier visant à mieux protéger le consommateur, ce qui inclue de nombreux changements à la Loi sur le courtage immobilier.

Prenant connaissance du projet, la Fédération des chambres immobilières du Québec (FCIQ), qui regroupe les 13 000 courtiers immobiliers au Québec, n’a pas tardé à réagir. Continuer la lecture

Il faut un RAP revigoré!

La Fédération des chambres immobilières du Québec (FCIQ) propose de procéder à une refonte du programme Régime d’accession à la propriété (RAP) afin d’aider les locataires à accéder à leur première propriété.

Le RAP est un programme gouvernemental qui accorde des avantages fiscaux à ceux et celles qui projettent d’acheter leur première propriété. Près de 500 000 ménages québécois auraient bénéficié des vertus du RAP.

iStock
iStock

Or, la FCIQ a constaté que le nombre de retraits au Québec était passé de 38 880 en 2002 à 26 910 en 2015. Le RAP est en chute libre.

Vu la frénésie dans le marché immobilier ces dernières années, il serait faux d’attribuer cette baisse à une forte diminution de transactions, comme l’explique Paul Cardinal, directeur, analyse du marché, à la FCIQ: «Il est normal, lorsque moins de propriétés se vendent au cours d’une même période, que moins de retraits soient effectués dans le cadre du RAP. Or, ce n’est pas ce qui s’est produit, puisque pendant que le nombre de retraits au RAP diminuait de 31 % de 2002 à 2015, le nombre de ventes Centris®augmentait de 9 %1. La baisse de popularité du RAP n’est donc pas attribuable à une diminution d’activité sur le marché immobilier. » Continuer la lecture