Archives pour l'étiquette FCIQ

iStock

Perspectives du marché Immobilier en 2017

Suite à la conférence Fenêtre sur le marché présentée par la Fédération des chambres immobilières du Québec, l’année 2017 sera une année de stabilité quant aux prix de vente, qui ne devraient pas croître de plus de 1 % au Québec. Les taux d’intérêts, quant à eux, seront maintenus. Cependant, il est à prévoir qu’une légère hausse de l’ordre de 0,25 à 0,5 % se manifestera vers la fin du 2e semestre de l’année. Cette hausse était prévisible depuis un certain moment.

iStock
iStock

La copropriété du côté de Montréal continuera à bien s’écouler en 2017. Cependant, dans la région de Québec, un repli continuera de s’effectuer. L’année 2016 a vu le délai de vente des copropriétés dans la Capitale Nationale s’étendre à  plus de 180 jours et son prix médian reculer de 4 %. Continuer la lecture

Bond de 6% des ventes résidentielles

Les ventes résidentielles ont augmenté de 6% au Québec en 2016, selon les données Centris diffusées par la Fédération des chambres immobilières du Québec (FCIQ). Les ventes des maisons unifamiliales ont progressé de 5 %, celles des copropriétés de 6% et celles des plex de 7 %.

iStock
iStock

L’année 2016 a connu une véritable ruée vers les propriétés haut de gamme. Les ventes dans la gamme de prix de 500 000 $ et plus ont augmenté de 19% par rapport à 2015. Continuer la lecture

iStock

Hausse du taux hypothécaire en 2017

La Fédération des chambres immobilières du Québec (FCIQ) confirme ce que tout le monde pressentait: le marché immobilier résidentiel va ralentir au cours des prochains mois. Le ralentissement sera léger, sans rupture fracassante.

Le nombre de ventes à l’échelle provinciale diminuera de 7%, estime la FCIQ. La cause principale? Le resserrement de l’accès au financement hypothécaire en cours depuis octobre dernier.

Paul Cardinal, directeur – analyse du marché, explique: Continuer la lecture

Offensive contre la taxe de bienvenue

Séduites par les mesures annoncées par le gouvernement de l’Ontario pour favoriser l’accès à la propriété, la Fédération des chambres immobilières du Québec (FCIQ) et l’Association des professionnels de la construction et de l’habitation du Québec (APCHQ) demandent au gouvernement Couillard de s’inspirer de la province voisine.

iStock
iStock

En Ontario, à partir du 1er janvier 2017, les premiers acheteurs n’auront plus à payer l’équivalent ontarien de la « taxe de bienvenue » sur la première tranche de 368 000 $, ce qui représente pour le premier acheteur une économie de 4 000 $, rapporte le communiqué de presse. Continuer la lecture

iStock

Payer deux fois la taxe de bienvenue

Stéphanie Grammond, chroniqueuse section affaires à La Presse, ne porte pas la taxe de bienvenue dans son cœur. Récemment, elle réclamait une réforme de la taxe, voire même son abolition, ajoutant ainsi sa voix à celle de la Fédération des chambres immobilières du Québec (FCIQ) et celle de L’Association des professionnels de la construction et de l’habitation du Québec (APCHQ).

Le premier paragraphe de sa chronique arrache un sourire car Mme Grammond exprime parfaitement le sentiment des propriétaires et acteurs de l’immobilier à l’égard de cette fameuse taxe. Continuer la lecture