Archives pour l'étiquette humidité

Le cannabis et l’habitation

La loi fédérale sur le cannabis entrera en vigueur le 17 octobre. Le Canada deviendra le deuxième pays au monde, après l’Uruguay, à légaliser le cannabis à des fins récréatives. Dans le milieu de l’immobilier et de l’habitation, on s’inquiète toujours des conséquences.

iStockphoto
iStockphoto

Le propriétaire voulant consommer du cannabis chez lui assumera lui-même les conséquences de son geste. Ce sont surtout les propriétaires d’immeubles locatifs qui doivent faire face à une période d’adaptation. La situation est plus délicate dans un immeuble dans lequel se regroupent des dizaines de locataires partageant un même milieu de vie.

Voici un rappel des différentes déclarations émises au cours des derniers mois dans le milieu de l’immobilier. Continuer la lecture

Achat maison: vérifiez le sol

Si vous visez l’achat d’une maison, vous vous concentrez sur l’état du bâtiment, le terrain et le financement hypothécaire. Pourtant, l’élément le plus important se trouve sous vos pieds. Vos fondations, vos portes et vos fenêtres peuvent souffrir si vous l’ignorez. Voyez pourquoi.   

iStock
iStock
Toute la maison repose sur le sol. S’il est en mauvais état, la maison finira par écoper. Le hic, c’est que c’est invisible à l’oeil nu. Sans compter que les problèmes du sol se manifestent tellement lentement qu’on se retrouve un beau matin devant le fait accompli.

Continuer la lecture

iStock

Faisons le tour du terrain ensemble

On a tendance à examiner le terrain rapidement. Dans notre tête, c’est secondaire. L’état de la maison et le financement de l’acquisition nous préoccupent davantage. Pourtant, prendre le temps d’observer les quatre coins du terrain vous épargnera peut-être beaucoup de problèmes.

Si la maison que vous convoitez ne sera qu’un arrêt de quelques années, vous vous dites peut-être que le terrain devient moins important. Attention! Si le terrain cache un vice, le prix à la revente sera affecté. Et si vous avez l’intention de vous établir de façon permanente, le terrain exige une réflexion à long terme. Dans les deux cas, un examen de base s’impose.

Si un vieil arbre se trouve à proximité de la maison, il se peut que ses racines soient si déployées dans le sol qu’elles sont sur le point de lézarder les fondations, surtout si celles-ci sont déjà fragiles. Continuer la lecture

iStock

Poser un parquet flottant

Le parquet flottant est un revêtement qui perd peu en popularité. Et gagne en qualité. Son atout le plus important est qu’il s’accorde avec à peu près tous les décors. Son installation relativement facile y est aussi pour quelque chose. Voici les directives de base.

  • Quelques jours avant la pose, déposez les lames dans la pièce concernée afin de les acclimater.
  • Assurez-vous que le support solide sur lequel s’appuiera le parquet ne renferme aucune trace d’humidité.
  • Il n’est pas nécessaire d’enlever le plancher existant (sauf la moquette) pour appliquer le parquet flottant dans la mesure où toute aspérité a été supprimée afin que la surface soit propre et lisse.
  • Une membrane est nécessaire pour étouffer le son et les vibrations. Elle joue également le rôle d’isolant thermique. Elle peut être en mousse de polyéthylène ou en liège.
  • Lors de la pose, ayez à l’esprit de garder un espace entre le parquet et les murs d’environ 10 millimètres afin de permettre au bois de flotter lorsque l’humidité et les variations de températures l’obligeront à s’étendre. Sinon, les lames vont gondoler.
  • Commencez le long du mur le plus droit et dépourvu d’obstacles, comme la porte par exemple, terminez par le mur où il y aura beaucoup de recoupes. Ainsi, les imperfections se verront moins.
  • Cales de toute sortes, longue règle ou ficelle tendue peuvent vous aider à garder un espace uniforme tout autour de la pièce. Des plinthes ou des quarts-de-rond viendront masquer le joint le long des murs.

Continuer la lecture

iStock

La maison durable aime le liège

Produit végétal, renouvelable, recyclable, imputrescible, revêtement couru pour le sol, isolant parmi les plus efficaces pour les murs, portes, toitures et planchers, tel est le liège. De plus, il est beau et chaleureux. Bref, c’est un matériau béni des dieux.

Débutons par la base. Parce qu’il étouffe le son et qu’il résiste à l’écrasement à cause de son élasticité, le liège est souvent utilisé à titre de couche sous les parquets de bois ou de bois flottant. Un rôle effacé, mais efficace.

iStock
iStock

Loin d’être inesthétique, le liège se retrouve plus souvent qu’à son tour au-dessus du sol, sous forme de dalles, en guise de revêtement. Ses qualités sont nombreuses : souple, efficace contre les vibrations, doux au contact, agréable au regard. Une dizaine de teintes, sinon plus, sont offertes sur le marché. Continuer la lecture