Archives pour l'étiquette OPC

Gare aux vendeurs itinérants

L’été ramène non seulement les belles journées chaudes et ensoleillées, mais aussi les vendeurs itinérants peu scrupuleux qui profitent du beau temps pour mieux vous exploiter. L’Office de la protection du consommateur (OPC) vous dit : «Gare à vous!»

iStock
iStock

Ces vendeurs sont souvent astucieux. Beaucoup débitent toute une série d’arguments  pour pousser le propriétaire à signer le plus vite possible en retour de services qui n’ont souvent rien d’un professionnel. Continuer la lecture

Inondations : le soutien est là

Si les crues sont terminées, beaucoup de propriétaires affectés voient leurs vies perturbées par les nombreux travaux à effectuer pour retrouver leurs propriétés d’antan. À cela s’ajoutent l’anxiété, l’angoisse et le découragement. La Régie du bâtiment du Québec (RBQ) et l’Office de protection du consommateur (OPC) leur rappellent que des outils sont toujours disponibles.

iStock
iStock

Via Capitale transmet ces outils aux propriétaires affectés ou à leurs proches qui pourront le leur transmettre à leur tour. Continuer la lecture

Victimes d’un entrepreneur itinérant?

Des nouvelles fraîches de l’Office de protection du consommateur (OPC) en ce qui a trait au commerce itinérant.

Si vous avez signé un contrat avec les entreprises itinérantes Toitures et fenêtres Optimum (9287-2720 Québec inc.) de Longueuil, et Portes et fenêtres Doco (9263-5531 Québec inc.) de Montréal, et que vous avez des réclamations à faire, il est toujours temps de vous renflouer à même le cautionnement déposé par les deux commerçants, rappelle l’OPC.

Les bureaux de Toitures et fenêtres Optimum, spécialisée en réfection de toitures et en portes et fenêtres, étaient situés au 700, boulevard Curé-Poirier Ouest, à Longueuil. L’entreprise a disparu du radar vers le 3 novembre 2016. Elle possédait un permis de commerçant itinérant de l’OPC et avait fourni un cautionnement de 12 500$, comme l’exige la loi.

Les bureaux de Portes et fenêtres Doco se trouvaient  au 6309, rue Sherbrooke Est, à Montréal.  L’entreprise aurait fermé ses portes autour du 31 mars 2016. Titulaire d’un permis également, l’entreprise avait fourni un cautionnement de 25 000$.

iStock
iStock

Si vous avez des réclamations à faire à l’une des deux entreprises, il suffit de passer par le site Web de l’OPC où la démarche à suivre est indiquée.

Par ailleurs, Continuer la lecture

Où se cache le bon entrepreneur?

iStockPhoto LP
iStockPhoto LP

Lorsque l’ampleur des travaux de rénovation dépasse la capacité du bricoleur du dimanche, le choix d’un entrepreneur s’impose. Encore faut-il choisir le bon.

  • Première règle: prenez le temps qu’il faut avant de fixer votre choix.Demandez une soumission écrite à plusieurs entrepreneurs. L’idéal serait un minimum de trois soumissions. De cette façon, vous obtiendrez un portrait assez juste de ce que chacun des entrepreneurs pourra vous offrir.

Continuer la lecture