Archives pour l'étiquette colocation

Le logement en Chine

Le propre de la maison Hikari Éditions est de fournir des conseils pratiques aux gens qui veulent s’établir dans un pays pour une longue période. Tous les auteurs vivent dans le pays concerné depuis longtemps. Ils connaissent bien la culture du pays en ce qui a trait à la vie amoureuse, à la conduite automobile, à la vie quotidienne (jusqu’aux paiements des factures), aux hôpitaux, aux écoles, au travail.

Et, bien sûr, au logement.

Le dernier bouquin publié s’intitule Vivre la Chine. Alors, si vous projetez de poursuivre votre vie dans l’Empire du milieu, ou du moins d’y vivre plusieurs mois, suivez-nous. Si ce n’est pas le cas, suivez-nous quand même car les informations sont plutôt intéressantes.

iStockphoto
iStockphoto

Comme en Corée du Sud et en Russie, la plupart des couples et des familles habitent dans des appartements au sein des grands centres urbains, qu’ils louent ou qu’ils achètent. Continuer la lecture

Besoin de 4000 chambres pour étudiants

Si vous recherchez un revenu d’appoint et que vous disposez d’une chambre vacante ou d’une pièce pouvant se transformer en chambre, apprenez qu’il manque plus de 4000 chambres à Montréal pour loger la population étudiante.

C’est l’une des conclusions de l’Étude de marché sur le logement étudiant abordable, financée par le Secrétariat à la Métropole du Gouvernement du Québec et réalisée par la firme Zins Beauchesne et associés.

iStockphoto
iStockphoto

Actuellement, un grand logement sur quatre dans les quartiers situés au centre de Montréal est occupé par un ou plusieurs étudiants, ce qui vole de l’espace aux familles de la classe moyenne. Continuer la lecture

Un trip à quatre (suite)

iStockphoto

Voici la suite du billet d’hier sur les démarches d’un couple qui décide de retourner vivre  à Montréal avec deux de leurs grands enfants pendant un an.

Autre sujet épineux pour les futurs colocs : les tâches ménagères. La mère suggère des services professionnels aux deux semaines. Super! s’exclame le fils, mais il précise que personne n’entrera dans ma chambre!

Grrr! murmure la fille. Elle ne peut s’imaginer une salle de bain nettoyée aux deux semaines. De plus, elle dit aimer passer l’aspirateur.
Le père suggère de commencer avec une liste des tâches sur le frigo et de faire une rotation au mois. La mère garde le numéro du professionnel tout près, au cas où.

Qui signera le bail? No lo sé. Nul ne sait. La mère et le père vivent de leurs économies et ont d’excellentes références comme locataires. Leur fille a un emploi à temps plein depuis cinq ans, leur fils depuis un an. Les enfants étudient aussi à l’université et n’ont ni économies ni références comme locataire. Ils s’amusent à dire que ce sera eux les signataires car ils travaillent. En réalité, cela dépend des propriétaires. Certains refusent même la colocation. Continuer la lecture

Un trip à quatre

Source: iStockphoto LP

Après six ans de solitude à deux bien appréciée, voilà que des amis décident de partager leur intimité avec deux de leurs grands enfants. Pendant un an, dit le père. Peut-être deux, dit la mère. Peut-être plus longtemps, dit le fils du père. Un an max, dit la fille de la mère. L’avenir le dira.

Au fait, l’année d’internat de la mère, doctorante, devient une occasion en or de se rapprocher de leurs enfants, surtout de leur nouvelle petite-fille.

Voici leur histoire qui vous fera peut-être penser à d’autres histoires qui se vivent sous un même toit. Le couple a donc décidé de louer un appartement à Montréal. Là où leurs jeunes travaillent et étudient. Continuer la lecture