Archives pour l'étiquette chalet

iStock

Conseils utiles de BMO Banque de Montréal

Devrais-je acheter un chalet?

Six questions à vous poser avant de prendre une décision.

Avec les beaux jours qui approchent, posséder un chalet au bord d’un lac peut sembler attrayant. Mais êtes-vous fait pour avoir une résidence secondaire? Si vous recherchez une propriété, vous constaterez que les prix varient considérablement selon l’endroit où vous voulez vous installer.

Beaucoup de facteurs entrent en ligne de compte dans l’achat d’une résidence secondaire. Par conséquent, ne laissez pas la brise du lac ou l’enthousiasme à l’idée de pratiquer des sports nautiques vous empêcher de faire le tour de la question. Vous devez d’abord vous poser les six questions suivantes : Continuer la lecture

iStock - Photo à titre d'exemple seulement.

De l’argent pour un chauffe-eau solaire

Prenez le virage de l’habitation écologique et décidez-vous à acheter un chauffe-eau solaire. Nous avons un argument de taille pour vous: vous recevrez un crédit d’impôt du gouvernement du Québec dans le cadre du programme RénoVert.

Des conditions s’imposent pour l’installation d’un chauffe-eau solaire, mais elles sont peu contraignantes. Ne tardez pas car la durée du programme est de deux ans seulement.

Le fonctionnement d’un chauffe-solaire est relativement simple. Des capteurs de différents modèles installés sur le toit, côté sud donc plein soleil, transfèrent l’énergie solaire vers un chauffe-eau situé à côté du chauffe-eau classique par l’entremise d’un échangeur thermique et d’une pompe. Les deux chauffe-eau sont reliés.

Notez que le capteur solaire est parfois fixé au sol. Ou ce sont des panneaux solaires très minces installés sur le balcon. Au Québec, vu le climat, ces deux types de fixation sont à proscrire. Par contre, il a été question de fixer le capteur à la verticale sur un mur. Une évaluation d’Hydro-Québec en 2011 est présentée sur le site La Maison saine et écologique.

Vous vous demandez peut-être à quoi bon un deuxième chauffe-eau s’il ne remplace pas le premier? Continuer la lecture

De l’argent pour vos rénos vertes

Vous entendez peut-être parler depuis quelques jours d’un crédit d’impôt appelé RénoVert, mis en place par le gouvernement du Québec et annoncé dans le dernier budget provincial.

iStock
iStock

Ce crédit du ministère du Revenu est un outil complémentaire pour convaincre les Québécoises et Québécois d’emprunter le virage de l’habitation écologique, ou de soutenir ceux et celles qui l’ont déjà adopté.

Cet argent neuf est destiné aux propriétaires et copropriétaires qui commandent des travaux de rénovation dits «écoresponsables», c’est-à-dire en tenant compte de leur impact sur l’environnement. Continuer la lecture

Deux crédits d’impôt pour vous

En cette période de déclaration sur le revenu, deux crédits d’impôt remboursables sont offerts par le gouvernement du Québec afin de vous aider à amortir les coûts des rénovations effectuées à votre résidence.

iStockPhoto LP
iStockPhoto LP

Le premier est le crédit d’impôt ÉCORÉNOV.

Le crédit est destiné aux particuliers qui confient à un entrepreneur qualifié la réalisation de leurs travaux de rénovation résidentielle écoresponsable. Les travaux peuvent être exécutés à la résidence principale ou au chalet en vertu d’une entente conclue entre le 7 octobre 2013 et le 1er novembre 2014.

Les travaux susceptibles de donner droit à ce crédit doivent avoir un impact direct et positif sur le plan énergétique ou environnemental, en plus de répondre aux normes reconnues par le formulaire d’attestation de conformité de biens à des normes écoresponsables.

Voici une liste non exhaustive des travaux écoresponsables reconnus : Continuer la lecture

La résidence secondaire : un investissement qui exige réflexion

L’achat d’une résidence secondaire est un phénomène de plus en plus populaire au Québec. Dans le climat mondial actuel, plusieurs citadins rêvent en effet de s’éloigner dans un milieu plus tranquille, alors que certains résidents de régions plus éloignées recherchent plutôt un pied à terre en plein cœur de la ville.

Et bien qu’il s’agisse généralement d’une transaction dite « de villégiature », cet achat ne doit pas être pris à la légère et doit faire l’objet d’importantes considérations.

iStockphoto
iStockphoto

Bien plus qu’une question de mise de fonds

Si l’acquisition d’une propriété implique l’évaluation de la capacité d’emprunt et l’établissement d’un budget détaillé, l’achat d’une résidence secondaire nécessite une attention toute particulière. Après tout, même si l’on y passe moins de temps qu’à notre demeure principale, il faudra tout de même voir à son entretien et aux dépenses associées à l’accession à la propriété. Pensons entre autres aux taxes, aux assurances et aux éléments de maintien, comme le chauffage, l’électricité et l’eau, sans compter ce qu’il en coûtera pour les rénovations, l’entretien saisonnier et le transport… en plus de ce qu’il en coûte déjà pour les dépenses reliées à la résidence principale! Continuer la lecture