Archives pour l'étiquette Autriche

Le petit toit d’or

La légende voulait qu’un duc, qu’on accusait d’être un pauvre parmi les pauvres, ait décidé d’en mettre plein la vue à ses détracteurs en saupoudrant de l’or fin sur près de 2700 bardeaux de cuivre. Impossible pour les passants de ne pas voir ce petit toit brillant au soleil contre la façade d’un immeuble qui, en lui-même, est tout à fait banal.
Mais il s’agissait d’une légende. Donc, ce n’était pas vrai.

[caption id="attachment_8080" align="aligncenter" width="480" caption="Wikipedia CC attribution Share Andrew Bossi"][/caption]

Le toit surplombe un balcon à deux étages richement décorés. Aujourd’hui, la façade de l’immeuble, justement à cause de ce balcon au dôme doré, est devenue un attrait touristique d’importance à Innsbruck, capitale de la région du Tyrol, en Autriche.
Pour avoir visité Innsbruck, nous pouvons vous assurer qu’il est difficile de manquer le petit toit d’or avec, comme toile de fond, les gigantesques Alpes autrichiennes. Même si l’éclat s’est terni au fil des siècles.  [……]

Read more

Des ossements humains récupérés

[caption id="attachment_7408" align="alignleft" width="292" caption="Ossuaire Sedlec (Wikipedia)"][/caption]

Ma copine visitait une église dans la ville de Linz, au nord de l’Autriche. Je l’attendais à l’extérieur. Une amie autrichienne nous avait chaudement recommandé la visite de l’édifice. C’était un « must », disait-elle.

« Tu ne devineras jamais ce que j’ai vu », de lancer ma copine en sortant de l’église. « En entrant, j’ai été émerveillée de voir de si belles sculptures. On aurait dit de la dentelle. En m’approchant des oeuvres, j’ai constaté que le minutieux travail de sculpture était à base d’ossements humains ! »

Je vous le dis: elle était fortement ébranlée.

L’an dernier, elle visitait une chapelle dans la région de la Mauricie. En s’approchant des reliques, elle a sursauté en apercevant des os, des cheveux, des ongles, des dents montées comme des œuvres d’art : bijoux, sculptures, objets de maisons de poupées, etc. Elle croyait que les reliques n’étaient que des objets touchés par un illustre personnage. Pas des parties de corps humains!

[……]

Read more