Archives pour l'étiquette revêtement

iStock

Poser un parquet flottant

Le parquet flottant est un revêtement qui perd peu en popularité. Et gagne en qualité. Son atout le plus important est qu’il s’accorde avec à peu près tous les décors. Son installation relativement facile y est aussi pour quelque chose. Voici les directives de base.

  • Quelques jours avant la pose, déposez les lames dans la pièce concernée afin de les acclimater.
  • Assurez-vous que le support solide sur lequel s’appuiera le parquet ne renferme aucune trace d’humidité.
  • Il n’est pas nécessaire d’enlever le plancher existant (sauf la moquette) pour appliquer le parquet flottant dans la mesure où toute aspérité a été supprimée afin que la surface soit propre et lisse.
  • Une membrane est nécessaire pour étouffer le son et les vibrations. Elle joue également le rôle d’isolant thermique. Elle peut être en mousse de polyéthylène ou en liège.
  • Lors de la pose, ayez à l’esprit de garder un espace entre le parquet et les murs d’environ 10 millimètres afin de permettre au bois de flotter lorsque l’humidité et les variations de températures l’obligeront à s’étendre. Sinon, les lames vont gondoler.
  • Commencez le long du mur le plus droit et dépourvu d’obstacles, comme la porte par exemple, terminez par le mur où il y aura beaucoup de recoupes. Ainsi, les imperfections se verront moins.
  • Cales de toute sortes, longue règle ou ficelle tendue peuvent vous aider à garder un espace uniforme tout autour de la pièce. Des plinthes ou des quarts-de-rond viendront masquer le joint le long des murs.

Continuer la lecture

iStock

La maison durable aime le liège

Produit végétal, renouvelable, recyclable, imputrescible, revêtement couru pour le sol, isolant parmi les plus efficaces pour les murs, portes, toitures et planchers, tel est le liège. De plus, il est beau et chaleureux. Bref, c’est un matériau béni des dieux.

Débutons par la base. Parce qu’il étouffe le son et qu’il résiste à l’écrasement à cause de son élasticité, le liège est souvent utilisé à titre de couche sous les parquets de bois ou de bois flottant. Un rôle effacé, mais efficace.

iStock
iStock

Loin d’être inesthétique, le liège se retrouve plus souvent qu’à son tour au-dessus du sol, sous forme de dalles, en guise de revêtement. Ses qualités sont nombreuses : souple, efficace contre les vibrations, doux au contact, agréable au regard. Une dizaine de teintes, sinon plus, sont offertes sur le marché. Continuer la lecture

iStock

Pour la santé de vos enfants

Le but n’est pas de vous effrayer, ni de faire de vous un pur et dur en matière d’environnement. Si beaucoup des recommandations suivantes reposent sur des preuves scientifiques, d’autres ne sont que des hypothèses, sérieuses, mais qui s’appuient sur des probabilités. L’essentiel est de faire de votre mieux selon le budget disponible.

Les enfants étant maintes fois en contact avec le sol de leur chambre, le choix du couvre-plancher est crucial. Il est préférable de ne pas utiliser les revêtements à base de vinyle car ils renferment du PVC, matière irritante et pouvant provoquer des allergies. On le soupçonne aussi d’être cancérigène. Vous y tenez? Alors prenez soin d’aérer la chambre de vos enfants le plus souvent possible.

Véritable refuge d’acariens, la moquette traditionnelle est à proscrire. Sinon, tournez-vous vers la moquette à fibres naturelles. Celle en laine est réputée pour sa résistance et sa durabilité, deux qualités essentielles vu le côté turbulent des enfants.

Le liège est un revêtement quasi parfait. Il empêche les bruits de la chambre de se propager au rez-de-chaussée et ne contient aucun produit toxique. On utilise le latex naturel en guise de colle. Certains le laissent à l’état brut, d’autres appliquent une couche de peinture, d’autres ajoutent un vernis biologique.  Continuer la lecture

iStock

Travaux dans la chambre des enfants

On vous offre un aide-mémoire pour vous faciliter la tâche si vous songez à refaire la chambre de vos enfants.

L’utilisation d’un revêtement en jonc de mer pour le sol est une excellente décision. Par contre, il est recommandé de faire appel à un professionnel pour la pose. Comme il s’agit d’une matière naturelle, la réalisation des joints peut se révéler difficile. Le produit a tendance à s’effilocher.

Souvenez-vous que certaines fibres naturelles destinées au recouvrement du sol, comme le liège et le caoutchouc, doivent être déposées dans la pièce entre 24 et 48 heures avant l’installation, histoire de s’acclimater à l’air ambiant.

Le liège n’est pas le seul produit efficace en termes d’insonorisation, le sable entre les solives fait également l’affaire. Il présente l’avantage d’être peu dispendieux. Informez-vous auprès d’un marchand de rénovation.

La pose du liège est accessible à tout bricoleur à condition que la surface du sol soit bien aplanie.

Le vinyle coûte moins cher que le linoléum, c’est vrai, et il est plus souple, mais il est moins résistant aussi. Et la résistance d’un matériau est d’une importance capitale dans la chambre d’un enfant.

Si vous êtes de nature impatient et non méticuleux, ne vous aventurez pas dans la pose d’un papier peint. Vous le regretterez amèrement. Il faut lessiver les murs et les boiseries avec une solution décapante avant d’appliquer le papier peint. Continuer la lecture