Archives pour l'étiquette Revente

iStock

Faisons le tour du terrain ensemble

On a tendance à examiner le terrain rapidement. Dans notre tête, c’est secondaire. L’état de la maison et le financement de l’acquisition nous préoccupent davantage. Pourtant, prendre le temps d’observer les quatre coins du terrain vous épargnera peut-être beaucoup de problèmes.

Si la maison que vous convoitez ne sera qu’un arrêt de quelques années, vous vous dites peut-être que le terrain devient moins important. Attention! Si le terrain cache un vice, le prix à la revente sera affecté. Et si vous avez l’intention de vous établir de façon permanente, le terrain exige une réflexion à long terme. Dans les deux cas, un examen de base s’impose.

Si un vieil arbre se trouve à proximité de la maison, il se peut que ses racines soient si déployées dans le sol qu’elles sont sur le point de lézarder les fondations, surtout si celles-ci sont déjà fragiles. Continuer la lecture

Revente précipitée: le fisc vous guette

En cette période de déclarations de revenu, l’Agence du revenu du Canada fait un rappel auprès des gens ayant réalisé une revente précipitée en 2017: ils doivent déclarer tous les revenus.

iStockphoto
iStockphoto

Vu la complexité du sujet, nous nous permettons de publier intégralement le communiqué de presse publié récemment par l’agence fédérale. Continuer la lecture

Ne laissez pas les dollars filer

Pour beaucoup de gens, l’incroyable sentiment d’avoir un vrai chez soi qui leur appartient est ce qui les pousse à acquérir une propriété. Le reste est bien secondaire. Ils négligent même le côté investissement. Pourtant, un deuxième effort leur permettrait de gagner beaucoup d’argent, très facilement.

iStock
iStock
Les locataires ont hâte d’entrer dans leur première maison, d’y construire leur cocon en décorant et en rénovant, d’y vivre la vie de propriétaire. C’est un plaisir imbattable. Est-ce une raison par contre de lever le nez sur la dimension investissement? D’écarter des calculs de base du revers de la main et de se priver de milliers de dollars?

Continuer la lecture

iStock

Le marché immobilier se porte bien

La demande de logements va s’accroître au Québec en 2018 et en 2019. Et pour le moment, le marché immobilier est loin d’être vulnérable.

Ce sont les deux principales conclusions tirées par la Société canadienne d’hypothèque et de logement (SCHL) à travers deux séries de rapports :

Évaluation du marché de l’habitation et Perspectives du marché de l’habitation.

C’est l’excellente tenue du marché de l’emploi au Québec qui soutiendra le marché immobilier au cours des deux prochaines années. Cela entraînera une augmentation des prix des propriétés à la suite d’un resserrement du marché de la revente. Puis, le vieillissement graduel de la population fouettera la construction d’appartements, prédit la SCHL. Continuer la lecture

iStock

Quelle propriété choisir?

Il arrive qu’un acheteur se retrouve devant un choix difficile. Il a déjà rayé un bon nombre de propriétés de sa liste, mais il lui en reste deux ou trois. Il doit passer à l’élimination finale. Il doit choisir laquelle sera sa propriété. Un petit coup de pouce?

  • Ayez une bonne discussion avec votre courtier immobilier. Si la phase recherche a été relativement longue, le courtier perspicace a su déceler vos besoins et votre tempérament car il a appris à vous connaître.
  • Il y a des contraintes avec lesquelles on peut vivre. D’autres, absolument pas! Elles empoisonneront votre vie quotidienne. Sachez les reconnaître.  Montrez-vous honnête envers vous-même.

Continuer la lecture