Archives pour l'étiquette Revente

iStock

Le marché immobilier se porte bien

La demande de logements va s’accroître au Québec en 2018 et en 2019. Et pour le moment, le marché immobilier est loin d’être vulnérable.

Ce sont les deux principales conclusions tirées par la Société canadienne d’hypothèque et de logement (SCHL) à travers deux séries de rapports :

Évaluation du marché de l’habitation et Perspectives du marché de l’habitation.

C’est l’excellente tenue du marché de l’emploi au Québec qui soutiendra le marché immobilier au cours des deux prochaines années. Cela entraînera une augmentation des prix des propriétés à la suite d’un resserrement du marché de la revente. Puis, le vieillissement graduel de la population fouettera la construction d’appartements, prédit la SCHL. Continuer la lecture

iStock

Quelle propriété choisir?

Il arrive qu’un acheteur se retrouve devant un choix difficile. Il a déjà rayé un bon nombre de propriétés de sa liste, mais il lui en reste deux ou trois. Il doit passer à l’élimination finale. Il doit choisir laquelle sera sa propriété. Un petit coup de pouce?

  • Ayez une bonne discussion avec votre courtier immobilier. Si la phase recherche a été relativement longue, le courtier perspicace a su déceler vos besoins et votre tempérament car il a appris à vous connaître.
  • Il y a des contraintes avec lesquelles on peut vivre. D’autres, absolument pas! Elles empoisonneront votre vie quotidienne. Sachez les reconnaître.  Montrez-vous honnête envers vous-même.

Continuer la lecture

Une maison écologique, c’est payant!

Peut-être que le tapage entourant le réchauffement climatique vous laisse froid. Tout comme la nocivité de certains matériaux sur la santé des occupants d’une maison. Vous êtes sceptique. Mais soyez certain d’une chose : une maison écologique, c’est payant. Voici les preuves.

Selon une étude de marché commandée par Écohabitation, plus de 60% des entrepreneurs interrogés affirment que le coût de la construction d’une maison écologique dépasse de 2% à 5% celui d’une maison conventionnelle. Par contre, plus de 60% des courtiers immobiliers interrogés soutiennent que la valeur ajoutée se situe entre 5% et 15%. On voit tout le potentiel de la revente que réserve une maison écologique. Le profit est intéressant.

iStock
iStock

D’ailleurs, les experts de la Société canadienne d’hypothèque et de logement se montrent formels: la maison écologique renferme une valeur ajoutée qui est loin d’être négligeable. La raison est simple : les normes écologiques sont les normes de l’avenir. En d’autres termes, ce n’est pas une mode, mais une obligation.

Même si la construction ou l’achat d’une maison durable, et même la rénovation écologique, impliquent des dépenses supérieures, dites-vous que l’aide financière pleut de partout.    Continuer la lecture

iStock

Mieux acheter pour mieux revendre

Certains achètent une propriété sans penser qu’ils vont la revendre un jour. La maison leur plaît? C’est suffisant. La dimension investissement est secondaire. D’autres songent au potentiel de la revente de la propriété. Ils veulent maximiser leur achat. Des conseils peut-être?

Énumérer tous les facteurs déterminant l’évolution de la valeur d’une propriété à travers les années serait trop long. Les experts de Via Capitale vous en offrent quelques-uns.

Le quartier dans lequel se trouvera la propriété convoitée est d’une importance capitale pour le potentiel de la revente. Exemple: si le secteur est très dense en termes d’habitations, la valeur ajoutée par les travaux de rénovation que vous effectuerez sera plus grande que dans un secteur moins densément peuplé. Concurrence oblige.

Si le quartier que vous habiterez laisse à désirer, que les conditions économiques sont défavorables, que les services publics sont éloignés, vous aurez beau vous débattre pour augmenter la valeur de votre maison en procédant à toutes sortes de changements, vos efforts vous conduiront dans une impasse. Et vous aurez perdu beaucoup d’argent. Continuer la lecture