Archives pour l'étiquette RBC

Trois hausses du taux d’intérêt en 2018

Récemment, les économistes de RBC avaient prévu quatre hausses du taux d’intérêt. La première devait clore 2017. Les trois suivantes devaient se produire en  2018. S’ils se sont trompés pour 2017, le taux n’ayant pas bougé, ils soutiennent leurs prévisions pour 2018.

iStock
iStock

Ces hausses du taux d’intérêt viendront compliquer davantage la vie de ceux et celles qui font des pieds et des mains pour s’offrir leur première propriété. Selon RBC, l’accès à la propriété s’est aggravé à Montréal, mais de façon moindre par rapport à des villes comme Toronto, Vancouver et Victoria. Continuer la lecture

Vivre vert et plus longtemps

Deux études viennent  donner du poids à l’hypothèse selon laquelle le mode de vie écologique, à travers l’emplacement de la propriété et le concept de la maison durable, améliore la qualité de vie et augmente même l’espérance de vie.

iStock
iStock

Celle publiée dans le journal The Lancet Planetary Health nous apprend que vivre au milieu d’arbres et d’autres végétaux, jour après jour et non pas une fois par semaine dans le parc le plus proche, réduit le risque de décès de 8 à 12 %. Continuer la lecture

iStock

Le taux d’intérêt grimpera quatre fois

Les analystes financiers de RBC s’attendent à une nouvelle hausse du taux d’intérêt par la Banque du Canada d’ici la fin de 2017, et à trois hausses au cours de 2018.

Au bout du compte, si les prédictions de RBC se matérialisent, l’augmentation totale du taux d’intérêt sera de 100 points.

Reconnaissant que ces hausses auront sans doute un impact sur l’accès à la propriété partout au pays, Craig Wright, premier vice-président et économiste en chef de RBC, déclare: Continuer la lecture

Les intentions d’achat sont en baisse

Si 82% des Canadiens sont d’avis que l’achat d’une maison est un bon investissement, le pourcentage de Canadiens envisageant sérieusement un achat au cours des deux prochaines années est passé de 29% en 2016 à 25% en 2017.

La génération Y, dont les membres sont appelés les milléniaux (18 à 34 ans), n’a rien à voir avec cette baisse puisque le pourcentage ayant l’intention d’accéder à la propriété d’ici deux ans est de 39%.

Ces statistiques sont tirées de l’Enquête annuelle RBC sur les tendances du marché résidentiel, édition 2017.

iStock
iStock

Pourquoi, de façon générale, les intentions d’achat sont-elles en baisse? Continuer la lecture

C’est le temps d’acheter

iStockphoto
iStockphoto

«Actuellement, les acheteurs québécois partout dans la province bénéficient des conditions les plus favorables des derniers mois. Les récentes améliorations de l’accessibilité à la propriété, de même que les derniers gains des plus encourageants sur le plan de l’emploi, ont sans aucun doute contribué à tirer le marché provincial de sa morosité. »

Ce n’est pas moi qui le dis, mais Craig Wright, premier vice-président et économiste en chef chez RBC. M. Wright s’appuie sur les conclusions du plus récent rapport Tendances immobilières et accessibilité à la propriété, publié à chaque trimestre par les analystes de Recherche économique RBC.

Pour un troisième trimestre consécutif, soit d’avril à juin dernier, acheter une propriété est devenu encore plus facile au Québec en ce sens que l’achat fait moins mal au budget du ménage que les mois précédents. Et cela concerne tous les types d’habitation, du bungalow à la copropriété en passant par la maison à deux étages. Continuer la lecture