Archives pour l'étiquette mosaïque

iStock

La souplesse de la céramique

On la croit démodée, obsolète, quétaine parfois, et voilà qu’elle renaît, chaque fois plus fraîche et plus riche. La céramique ne cesse de nous étonner. Elle est le phénix des matériaux décoratifs.

À l’origine, la céramique séduisait par son côté pratique: résistante au choc, imperméable à l’eau, peu sensible aux variations de températures, facilement lavable, parfaitement hygiénique. Elle était le matériau idéal pour la cuisine (sol et plan de travail), la salle de bain (sol et murs) et le vestibule (sol).

iStock
iStock

Les années ont passé et les designers ont décelé le potentiel de la céramique en termes d’esthétique. Ils s’en sont donné à cœur joie. Fini le temps où on associait la céramique aux pauvres. C’est fou aujourd’hui toutes les possibilités qu’offre la céramique en aménagement décoratif! C’est presque infini.

La céramique imite les pierres naturelles, le bois, le marbre et le béton. Elle offre parfois des looks étonnants; comme la peau d’un serpent par exemple. D’où l’étonnante capacité de la céramique à rendre un sol vivant. Et même sophistiqué. Ses couleurs, ses textures, ses motifs sont si nombreux qu’on se retrouve avec un embarras de choix. Continuer la lecture

La maison d’Adam et la Maison bleue

Photo Maison Adam de Coyau sur Wikipedia
Photo Maison Adam de Coyau sur Wikipedia

L’immeuble porte le nom d’Adam mais pas le costume. Au contraire, il est richement habillé, vêtu de ses plus beaux atours. Il est noble et élégant, peut-être à l’image des riches marchands qui furent les premiers propriétaires. Voyez sur la photo le magnifique pignon, les lucarnes, les poutres sculptées, la tourelle juste au coin.

La maison d’Adam est une maison à colombages situé à Angers, en France. Le bâtiment aurait été construit vers 1491, donc bien avant que Jacques Cartier ne mette les pieds au Canada. On parle ici de la fin du Moyen Age.

Vous me direz, c’est bien beau tout ça mais quel est le rapport avec Adam? Continuer la lecture

Du punch dans la cuisine!

iStockphoto
iStockphoto

Il y a quelques années, j’ai subi des infiltrations d’eau chez moi qui m’ont amenée à procéder à des rénovations. Bien malgré moi. Un des changements dont je me félicite le plus depuis est l’utilisation de carreaux de céramique pour recouvrir le comptoir de cuisine.

L’aspect esthétique de la céramique m’avait séduite. Je trouvais que ça apportait une certaine noblesse à la cuisine. L’éventail des coloris et des finis (mat, lustré, martelé) offre des possibilités infinies. Vous pouvez choisir une teinte qui contraste fortement avec la couleur des armoires et de la cuisine comme, par exemple, de la céramique rouge avec des armoires blanches ou grises. Ou bien favoriser la déclinaison des tons d’une même palette comme  avec des carreaux dans les tons de sable agencés avec des armoires brunes et des murs ivoire.

Autrefois principalement réservée  au dosseret sous les armoires, la mosaïque est maintenant utilisée sur le comptoir. Ces petits carrés de différentes couleurs, ça donne du punch à une cuisine. Continuer la lecture

Inspiré par Gaudi et une ombelle

Photo Alvesgaspar sur Wikipedia

L’ombelle[1] d’une carotte sauvage a inspiré l’architecte étasunien James H. Johnson. Sa Pod House, davantage appelée Mushroom House, qu’on peut traduire littéralement par Maison champignon, se dresse sur des piliers de 14 à 20 pieds de haut, soit de 4 à 6 mètres.

Voyez-vous la ressemblance?

Cette résidence peu commune a pris racine dans la ville de Perinton dans l’état de New York.  Construite pour un couple d’avocat-artiste dans les années 70,  elle est devenue un emblème de la ville en 1989. Une section caverne a été ajoutée au début des années 2000.

Il semble y avoir six « champignons » formant une étoile, soit deux champignons centraux placés côte à côte, chacun lié à deux autres champignons indépendants. Tous sont entourés de fenêtres. Vous aurez deviné que les courbes sont à l’honneur, à l’extérieur comme à l’intérieur.

Dans l’une des unités se trouve la salle de séjour. Le plafond crème fait penser à la texture d’une panse. Des fenêtres coulissantes dotées de vitres arrondies de chaque côté épousent les demi-cercles coulant du plafond. Le mobilier de béton incrusté de cailloux adopte la forme d’un U inversé. Des coussins rendent le tout confortable et convivial.

Pod House. Photo Daniel Penfield sur Wikipedia

Continuer la lecture