Archives pour l'étiquette maison durable

iStock

Les propriétaires doivent faire plus

Lisez bien ce qui suit.

«Globalement, à cause de notre climat et de nos habitudes de vie, le secteur du bâtiment représente 33% de la consommation énergétique, 50% des ressources naturelles extraites, 25% des déchets enfouis, 35% des gaz à effet de serre produits, et 10% des particules en suspension. Les années d’occupation d’une maison peuvent contribuer jusqu’à 90% des impacts environnementaux du cycle de vie.»

Ces statistiques sont tirées d’un document pondu par les courtiers de Via Capitale et intitulé Vers une habitation durable. On y lit que : Continuer la lecture

Maison saine vue par des experts

Vous vous demandez peut-être s’il existe une maison écologique conçue, construite, habitée puis analysée à chacune des étapes par des professionnels. Oui, elle existe. C’est la maison Equilibrium.

Si vous voulez apprendre et maîtriser davantage les rouages de la maison durable  – qui est en passe de devenir incontournable dans la lutte contre le changement climatique-  celle mise en marche par la Société canadienne d’hypothèque et de logement (SCHL) est pour vous.

La SCHL vise à répandre la construction de maisons Equilibrium à la grandeur du pays. Même si vous projetez d’acheter une maison déjà construite, l’examen d’une maison Equilibrum vous donne les connaissances requises pour évaluer correctement une maison que certains propriétaires tenteront de vous vendre comme durable.

iStock
iStock

Le projet existe depuis 2006. La maison Equilibrium est censée servir de modèle au mode de vie durable : matériaux sains et écologiques, facture d’énergie réduite, utilisation d’énergies renouvelables, non gaspillage des ressources limitées de notre terre, impact réduit de la construction sur l’environnement, confort accru, frais de construction abordables. Et, croyez-le ou non, création d’une valeur ajoutée, faisant de la maison durable un investissement supérieur à la maison traditionnelle. Continuer la lecture

L’arnaque du greenwashing

iStock.com
iStock.com

Les petites annonces servant à vendre des propriétés résidentielles nous font parfois sursauter.

Exemples: ce matin où les futurs propriétaires ont appris que des maisons rustiques étaient à vendre en Italie pour un seul euro (LaPresse/immobilier), ou en Indonésie où une femme s’engageait à épouser (LaPresse/insolite) le futur propriétaire de sa maison qu’elle avait mise en vente (pour la suite des deux histoires lire plus bas).

Là où ça devient dangereux, c’est lorsqu’une petite annonce est destinée à tromper l’aspirant propriétaire. Selon les experts d’Écohabitation, les gens à la recherche d’une maison écologique sont très ciblés par des entrepreneurs sans scrupules. Continuer la lecture