Archives pour l'étiquette chauffage

iStock

Subvention pour un toit végétal

La création d’un toit végétal est admissible au programme de subvention RénoVert. Cela veut dire qu’un toit végétal contribue à la lutte contre les gaz à effet de serre. Voici ce que vous devez savoir si vous songer à coiffer votre propriété d’une toiture végétale.

Un toit végétal réduit votre facture d’énergie (climatisation et chauffage) d’environ 30% en réduisant les pertes de chaleur. Durant les périodes de canicule qui s’annoncent nombreuses dans les années à venir, il réduit l’entrée de chaleur par le toit de près de 90%. Il prolonge la durée de vie de la toiture en le protégeant contre les rayons ultraviolets et les intempéries. Il ajoute un nouvel espace récréatif, amortit le bruit venant de l’extérieur et purifie l’air autour de la maison. Bref, il augmente la valeur d’une propriété. 
Le degré de végétation dépend de vous. Si vous ne voulez pas trop investir, avoir peu d’entretien à faire, ne pas être obligé de solidifier le toit et d’installer un système de drainage sophistiqué, optez pour un toit peu végétalisé. Souvent, les travaux d’aménagement sont réduits au minimum grâce à l’installation d’un matelas pré-planté.

Continuer la lecture

iStock

Maison écologique : achat et profit

Ce billet s’adresse à deux types d’acheteurs. Ceux qui accordent de l’importance au potentiel de revente de la propriété qu’ils désirent acheter. Et ceux qui veulent prendre le virage de la propriété durable et écologique, souvent les premiers acheteurs de la génération Y (milléniaux).

Les mots « écologique » et « profit » dans la même phrase, qui l’eut cru? D’ici 20 ans, la propriété durable et écologique aura pris beaucoup de valeur. Le potentiel de revente est là.

Ses caractéristiques sont nombreuses. Au premier rang figurent une propriété à la taille équivalente aux besoins de la famille, des matériaux sains et durables, une facture d’énergie considérablement réduite (chauffage et climatisation) et un potentiel de recyclage élevé côté matériaux.

Selon Écohabitation, les toits en métal, acier peint ou galvanisés, ont une durée de vie supérieure à 50 ans. Ils ne demandent aucun entretien et sont recyclables à 100%. Les toits en bois, bois composite et EPDM suivent de près. D’autres matériaux sont recommandés. Par contre, fuyez les bardeaux d’asphalte!  Continuer la lecture

iStock

Réduire la facture au plus vite

Si vous êtes un propriétaire ou un locataire à revenu modeste qui cherche à diminuer coûte que coûte la facture de la consommation d’énergie, vous avez droit à une visite gratuite d’un conseiller du ministère de l’Énergie et des Ressources du Québec.

Par ces temps de redoux extrêmes, l’offre peut paraître bizarre mais rappelez-vous qu’il reste un bon mois à l’hiver. De plus, les conseils reçus vous serviront pour plusieurs années à venir.

La date limite pour recevoir un conseiller du gouvernement est le 31 mars. Continuer la lecture

Hydro-Québec à votre rescousse

iStock
iStock

Grâce à ses compteurs de la nouvelle génération, Hydro-Québec offre la possibilité à ses abonnés du secteur résidentiel de vérifier, chaque jour, leur consommation d’électricité.

Pour l’abonné qui s’alarme devant ses factures galopantes en consommation d’énergie, ou pour celui qui aimerait bien vérifier l’impact direct des différentes astuces qu’il utilise pour diminuer le montant de ses factures, ce nouvel outil d’Hydro-Québec, appelé Portrait de ma consommation, devient un incontournable. Continuer la lecture

iStock

Une fenêtre le temps d’un hiver

L’une de vos fenêtres est en mauvais état. Pour une raison quelconque, vous n’avez pas pu la remplacer avant l’arrivée de la saison froide. Nous avons des trucs pour vous permettre de limiter les dégâts ou d’empêcher la facture du chauffage de bondir.

  • Le coupe-froid est l’élément central pour contrer le transfert de chaleur. Il doit être en bon état.
  • Nettoyez toute les parties de la fenêtre avec un pinceau ou un aspirateur. Cela peut faire une petite différence.
  • Si le produit de calfeutrage se brise au contact d’un tournevis ou tout autre outil, c’est qu’il faut le changer.
  • Les pellicules de plastique peuvent réduire le transfert de chaleur jusqu’à 50%. Elles se fixent à l’intérieur, à la grandeur du vitrage et leur installation est à la portée de toutes et de tous.
  • Les joints en mousse autocollante s’usent peut-être rapidement, mais le temps d’un hiver, ils feront l’affaire.
  • Il se vend des coupe-bise qui se posent à l’extérieur de la fenêtre par temps doux.

Continuer la lecture