Archives pour l'étiquette rustique

iStock

L’atmosphère soyeuse du shabby chic

La perfection n’existe pas dans le shabby chic, et c’est ce qui fait son charme. Le meuble usé, mais vivant, vole la vedette au meuble neuf. Et le décor dans lequel il se glisse est léger, joyeux, organique et, disons-le, bohémien. Le shabby chic est doux comme de la soie.

Le cœur du style shabby chic, c’est le meuble patiné. Comme si le bois avait été abîmé par le sel de la mer, ou simplement usé par le temps. Le meuble a l’aspect de celui déniché dans un marché aux puces ou dans une boutique d’antiquités. Le bois perce la peinture usée. Parfois, l’ajout de différentes couches de peinture au fil des ans laisse entrevoir plusieurs couleurs qui se superposent.

iStock
iStock

Le shabby chic devient un style à part entière lorsque murs, plafonds et planchers prennent également un aspect usé, pour ne pas dire négligé. Toute la pièce est patinée par le temps. Rien ne paraît neuf, ou presque, et cela sans tomber dans le côté poussiéreux et fatigué de l’antique ou le côté kitsch ludique du vintage pur. Continuer la lecture

iStock

Contemporain jusqu’au bout

On lui reproche sa froideur. Or, il semble que le style contemporain séduit toujours autant car il trouve preneurs. Design épuré, espace ouvert, lumière naturelle à profusion, mobilier artistique, tout cela est fort recherché même après tant d’années.

L’illusion d’un espace sans fin est ce qui nous frappe quand on entre dans un décor contemporain. Le mobilier est souvent intégré dans les murs et les cloisons, l’éclairage est encastré, le superflu ne trouve refuge nulle part. Tout est propre, frais et dépouillé.

iStock
iStock

Des fenêtres grandioses, et parfois des murs entièrement vitrés, prolongent l’espace intérieur vers l’extérieur. Du même coup, elles inondent la pièce de lumière naturelle. Comme l’intérieur est nu et que le verre est un matériau omniprésent, la lumière naturelle illumine l’espace. Continuer la lecture

iStock

Chocolat noir ou chocolat au lait ?

Le brun est une couleur riche, chaude et profonde qui apaise l’esprit, réchauffe l’ambiance et favorise l’intimité. En même temps, il stimule l’appétit de vivre. Comme le chocolat chaud. Quelle nuance préférez-vous? Chocolat noir ou chocolat au lait?

Trop souvent, le brun a mauvaise presse. On se moque même de lui. On le trouve fade, sans éclat et peut-être même tristounet. Or, il existe un brun velouté comme il existe un rouge velouté. Il existe un brun raffiné comme il existe un bleu raffiné. Suffit juste de se donner la peine d’explorer toutes les teintes du brun.

iStock
iStock

Le brun et les tons neutres se mélangent à merveille : brun chocolat, brun caramel, brun café, brun noisette, marron, bistre, terre de Sienne, acajou, ambre, terracotta, sépia, crème, ivoire beige et ocre. Sinon, appliqué selon la technique du badigeonnage, le brun peut offrir un bel aspect cuir. Continuer la lecture

iStock

Pensons éclairage

Octobre apporte les premières ombres de l’automne. Suivra l’obscurité de l’hiver. Déprimant! Peut-être. Mais il y a toujours moyen d’inonder son chez soi de lumière. Et c’est tellement décoratif!

iStock
iStock

Il y a deux bonnes raisons de recourir à la lumière naturelle pour éclairer son chez soi. Primo, elle ne coûte rien. C’est déjà beaucoup. Secundo, elle est supérieure à la lumière artificielle pour la préservation des yeux. Mais pour obtenir plus de lumière naturelle, il faut recourir à un bricoleur ou à un professionnel de la rénovation pour ajouter des ouvertures, comme les fenêtres et les puits de lumière.

Cela étant dit, l’éclairage artificiel a son charme. Et son potentiel en décoration est sans limite. Il va jusqu’au design le plus créatif. Continuer la lecture

iStock

Séduire avec un décor minimaliste

Le minimalisme, c’est l’opération épuration. Les accessoires décoratifs sont jetés au panier. On ne conserve que l’essentiel. Tout est dépouillé: couleurs, matériaux, ameublement. Et cela donne un look d’une grande profondeur. Et, il faut le dire, rafraîchissant.

Le minimalisme constitue le cœur du style contemporain, mais il s’exprime aussi à travers d’autres styles, comme le rustique, le lounge, l’industriel (le loft entre autres) ou le design Shaker, peut-être le plus dépouillé de tous les styles.

La sobriété du minimalisme réside davantage dans la forme et le nombre d’unités que dans le style. Parfois, une pièce est si dépouillée qu’une seule expression nous vient à l’esprit pour la décrire: la pièce est nue.

Le monochrome est l’un des secrets du minimalisme. Les couleurs sont neutres la plupart du temps. Le plus souvent, tout est blanc, du sol au plafond en passant par les meubles. Sinon, ce sera deux couleurs, rarement trois. Il s’agira souvent d’une même couleur déclinée en plusieurs tons. Aperçu quelque part : un sol de béton peint en turquoise et le sofa de la même couleur. Continuer la lecture