Archives pour l'étiquette parent

iStock

Décorer la chambre d’un ado

L’ado dit savoir ce qu’il veut en guise de décoration pour sa chambre. Souvent, il hésite. Parfois, il ne le sait même pas. Et gare à vous si vous osez le lui dire! Le parent dit savoir ce qui est bon pour lui, mais trop souvent, c’est pour décorer la chambre selon ses propres goûts. Comment s’en sortir?

Le coeur de l’adolescence, dans lequel l’ado tente de se forger une identité, c’est grosso modo entre 10 et 16 ans[1]. Tantôt un peu plus tôt, tantôt un peu plus tard.

Nous naissons toutes et tous avec un certain tempérament. Et quel bonheur de se bâtir un environnement extérieur qui est en harmonie avec notre tempérament! C’est l’une des joies de la décoration. C’est encore plus vrai pour une chambre puisqu’il s’agit de la pièce la plus personnelle.  Continuer la lecture

iStock

Comment acheter en groupe

Acheter une propriété à deux ou à plusieurs? C’est du domaine du possible. Mais l’expérience exige de la discipline.

Acheter une propriété conjointement avec un proche, que ce soit un ami ou un parent, représente souvent la solution idéale en ces temps où l’accès à la propriété semble vouloir se rétrécir comme une peau de chagrin. Les contraintes sont nombreuses: resserrement des règles hypothécaires, endettement record des ménages, difficultés à établir un budget.

La logique est mathématique. Plus on est plusieurs à contribuer financièrement, plus le fardeau financier de chacun est diminué. Par contre, comme dans n’importe quelle entreprise collective, il y a des risques. Il faut gérer un tas de choses: montant des contributions, distribution des tâches, tempérament de tous et de chacun.

Vaut mieux donc adopter un protocole non seulement pour parvenir au but ultime : l’achat d’une propriété, mais aussi pour que les relations entre toutes et tous ne soient pas trop égratignées.

Erica Nielsen, de l’institution bancaire RBC, vous offre des conseils afin de vous aider à faire de l’achat collectif un succès et non un gouffre à problèmes.

Nous vous les rapportons textuellement. Continuer la lecture

iStock

Dix maisons avant de trouver la bonne

Une proportion de 26% de Québécois prévoit acheter une maison au cours des deux prochaines années. La tendance était de 24% l’an dernier, de 23% en 2014 et de 13% en 2013. Actuellement, le taux à l’échelle nationale est de 29%.

Plus du tiers des acheteurs d’une première maison ont visité plus de dix maisons avant de fixer leur choix. En fait, trouver la maison idéale est le plus grand défi pour 36 % des acheteurs, avant celui de s’interroger sur la capacité d’achat (22 %).

Chez les membres de la génération Y (18 à 24 ans ici), Continuer la lecture