Archives pour l'étiquette inscriptions

Un début d’année fracassant

iStock
iStock

Comme les analystes l’avaient prévu, l’année 2018 a démarré en trombe au Québec en termes de ventes résidentielles. Cela s’est traduit par une augmentation de 3% durant les trois premiers mois de l’année, comparativement à la même période l’an dernier.

Nous sommes en présence du meilleur début d’années depuis 2012. Et d’une quinzième hausse trimestrielle  consécutive.

Voici le tableau des faits saillants tels que rapportés par la Fédération des chambres immobilières du Québec (FCIQ) à partir de la banque de données Centris. Continuer la lecture

iStock

Le marché haut de gamme explose

Les ventes résidentielles ont augmenté de 2% au mois de février par rapport à février 2016 dans la grande région de Montréal. Il s’agit d’une huitième hausse mensuelle consécutive.

Daniel Dagenais, président du conseil d’administration de la Chambre immobilière du Grand Montréal (CIGM): Continuer la lecture

iStock

Pas de répit dans le Grand Montréal

Malgré le resserrement hypothécaire imposé par le gouvernement fédéral au mois d’octobre, les ventes résidentielles ne s’essoufflent pas dans le Grand Montréal.

Elles ont augmenté de 9% au mois de novembre comparativement à novembre 2015. Mieux: c’est le meilleur mois de novembre depuis 2011. On parle également d’une 20e hausse mensuelle dans les 21 derniers mois.

Daniel Dagenais, président du conseil d’administration de la Chambre immobilière du Grand Montréal (CIGM) explique: Continuer la lecture

Ventes flamboyantes en octobre

iStock
iStock

Les ventes résidentielles dans la grande région de Montréal ont poursuivi sur leur lancée annuelle en octobre. Reste à voir si les nouvelles mesures hypothécaires, qui pèsent sur le marché depuis peu, les freineront en novembre. Et si oui, dans quelle proportion.

Daniel Dagenais, président du conseil d’administration de la Chambre immobilière du Grand Montréal (CIGM) nous met dans le contexte:

«Les résultats d’octobre suivent la tendance observée depuis le début de l’année. Il est trop tôt pour voir une quelconque incidence des nouvelles règles hypothécaires qui sont entrées en vigueur au milieu du mois. D’une part, il faut savoir que les ventes enregistrées portent sur des promesses d’achat qui ont habituellement été effectuées quelques jours auparavant. D’autre part, le délai entre l’annonce des nouvelles règles (3 octobre) et leur mise en application (17 octobre) ne donnait pas suffisamment de temps aux acheteurs pour devancer leur achat afin d’éviter d’être soumis aux nouvelles modalités.» Continuer la lecture