Archives pour l'étiquette couleur

iStock

Une seule couleur? Pourquoi pas!

Une salle de bain bleue d’un bout à l’autre, une salle à manger entièrement blanche, une chambre à coucher totalement jaune, un coin de détente vert de bord en bord. Cela comprend murs, plancher, plafond, et même l’ameublement et les tissus. Intrigant, non!

Peu importe la couleur choisie, une forte impression se dégage toujours d’une pièce monochrome. On reste bouche bée devant tant d’harmonie. Car il faut le dire : l’harmonie est parfaite. Mais il faut du cran pour le faire. Une pièce monochrome force l’admiration.

iStock
iStock

L’effet est différent d’une couleur à l’autre. Le violet crée à la fois une sensation de lourdeur et d’intimité tandis qu’un blanc massif évoque l’ouverture et fait naitre un sentiment de légèreté.  Continuer la lecture

iStock

Or, lumière et splendeur

Or en filigrane dans une frange, filet d’or autour d’une vaisselle décorative, feuille d’or murale grâce au papier peint, étoffe d’or en guise de rideaux, métal doré, peu importe le chemin qu’emprunte la couleur or, elle capte l’attention. Un simple contour attire le regard.

iStock
iStock

Même utilisée parcimonieusement, la couleur or impose un certain luxe pour ne pas dire un luxe certain. Et si sa présence est massive, elle évoque la somptuosité d’un palais. L’or colore un espace d’une manière éclatante.

iStock
iStock

L’or possède ses nuances. Or orangé, or mat ou brillant, or bronzé, or flirtant avec le jaune. Sans oublier l’or pur de la lumière d’un soleil fou de novembre à travers les roseaux. L’or peut être clair ou un brin sombre, selon la nuance désirée.

Continuer la lecture

iStock

Un air d’été pendant l’hiver

La vannerie est très courue comme mobilier pour les solariums, vérandas, patios, terrasses et jardins. C’est pourquoi elle évoque le soleil, la joie de vivre, les belles soirées chaudes d’été à l’extérieur entre amis. Vous avez le blues durant les saisons sombres? Ouvrez la porte à l’été! Continuer la lecture

iStock

Le vert pour une vie à ciel ouvert

Nous sommes à la période de l’année où le vert de la végétation est à son plus beau : tendre, pur, intense, rayonnant. À voir ce vert tout neuf éclater dans nos fenêtres, on se demande parfois ce qu’on attend pour le répandre à l’intérieur. On cesse d’attendre aujourd’hui. On le fait.

Le vert apaise, une qualité très appréciée dans une chambre d’enfant. Le vert purifie, ce qui en fait une couleur idéale pour la salle de bain et la cuisine, surtout la salle de bain où, mélangé au bleu et au blanc, il donne un cachet sain et naturel. Le vert évoque la santé, la fraîcheur printanière et la douceur de vivre.

iStock
iStock

Si la fenestration est généreuse, c’est encore mieux puisque la lumière naturelle donnera davantage d’éclat au vert. Si les boiseries, la pierre et le parquet se mettent de la partie, vous aurez droit à un décor des plus naturels. Continuer la lecture

iStock

Le bonheur est bleu

Le bleu serait la couleur de la sérénité. Ses admirateurs le défendent avec ardeur. Aucune comparaison ne tient à leurs yeux. Le jaune? Trop délavant, manque de punch. Le blanc? Nul dans le sens de néant, aucun relief. Le vert? On se croirait malade ou déprimé. Et puis, disent-ils, quoi de plus pur et de plus beau qu’un ciel de mai.

Le bleu est pour eux la couleur de l’amour, mais un amour serein. Le rouge? Trop intense, trop agressif, trop envahissant. Le bleu, lui, est un long bonheur tranquille. Il serait d’ailleurs la couleur la plus répandue dans les maisons québécoises, titre que le blanc doit certainement lui ravir à l’occasion.

iStock
iStock

Cette année encore, le bleu frappe fort. On voit sa teinte acqua vintage partout: grandes surfaces, mobilier, tapis, literie, rideaux, vaisselle, napperon, coussin, boîte de rangement, étagère. C’est un bleu cendré qui reflète la douceur. Nous l’avons vu couvrir à la fois le sol et les murs, les portes et les cadres des fenêtres. Tout était d’un bleu vaporeux d’un bout à l’autre. Continuer la lecture