Archives pour l'étiquette taux hypothécaire

iStock

Pression sur les taux d’intérêt

Plus le temps passe, plus les nouvelles économiques laissent présager que la hausse des taux d’intérêt n’est pas temporaire. Au contraire, elle semble vouloir prendre son élan.

L’économie canadienne tourne tellement bien que certains experts s’attendent à ce qu’elle le fasse au-delà de ses capacités quelque part en 2018. Or, nous entrons dans le dernier trimestre de 2017. Habituellement, quand l’économie roule à fond, les taux d’intérêt tendent à remonter afin d’empêcher l’inflation de monter en flèche. Actuellement, la croissance économique canadienne est qualifiée… Continuer la lecture

Que feront les taux d’intérêt?

Fin septembre 2016, le gouverneur de la Banque du Canada Stephen Poloz déclarait dans un discours que les Canadiens devaient apprendre à vivre avec des taux d’intérêt bas.

iStock
iStock

Pour qu’un gouverneur de la Banque du Canada aille aussi loin dans ses propos, c’est qu’il se sent drôlement en confiance. Mais tous les spécialistes savent, y compris M. Poloz, qu’il suffirait d’un événement extraordinaire à l’échelle planétaire pour relancer les taux d’intérêt.

Or, dans les semaines suivant la déclaration, certaines institutions bancaires au pays ont timidement augmenté leurs taux hypothécaires, comme TD et la Banque Royale. Le geste allait à l’encontre de la déclaration de M. Poloz. C’était suffisant pour soulever l’inquiétude parmi plusieurs propriétaires et futurs propriétaires.

En novembre dernier, un événement extraordinaire appelé à bouleverser la planète s’est produit. Contre toute attente, Donald Trump est élu président des États-Unis. Continuer la lecture

iStock

Hausse du taux hypothécaire en 2017

La Fédération des chambres immobilières du Québec (FCIQ) confirme ce que tout le monde pressentait: le marché immobilier résidentiel va ralentir au cours des prochains mois. Le ralentissement sera léger, sans rupture fracassante.

Le nombre de ventes à l’échelle provinciale diminuera de 7%, estime la FCIQ. La cause principale? Le resserrement de l’accès au financement hypothécaire en cours depuis octobre dernier.

Paul Cardinal, directeur – analyse du marché, explique: Continuer la lecture