Archives pour l'étiquette shabby chic

iStock

Le rouge apprivoisé

On le trouve turbulent, encombrant, excentrique. Pourtant, il y a moyen d’utiliser le rouge, couleur par excellence de l’amour et du bonheur de vivre, sans pour autant verser dans l’explosif. Regardons ça d’un peu plus près.

Il existe des pièces entièrement rouges, du plafond au plancher, ameublement inclus. Nous les avons vues. C’est, comment dire, festif et flamboyant. Mais supportable quand même. Pourquoi? Différents tons de rouge, plus doux et plus sobres, comme le rouge brique et le rouge cerise, venaient adoucir le rouge pompier qui constituait le cœur des pièces.

iStock
iStock

Le rouge est d’une élégance tapageuse, mais il sait faire preuve de retenue s’il est utilisé avec brio. Un seul pan de mur rouge, ou même la moitié, ajoute une bonne dose de joie de vivre dans une pièce sans tomber dans l’excès. Le rouge est si riche et si gai. Pourquoi s’en priver?

Une seule touche de rouge met de l’ambiance dans une pièce: le fond d’une bibliothèque non vitrée, le fond d’un vaisselier, l’îlot ou le dosseret sous les armoires dans la cuisine, les marches de l’escalier, les rideaux aux fenêtres ou le rideau du lit, les tapis aux murs et au plancher.

Le rouge permet d’attirer l’attention sur un objet que nous sommes fiers de posséder: un coussin rouge vif sur un sofa ou un fauteuil de prestige, un socle rouge sous un bibelot de grande valeur, un tissu rouge débordant d’un magnifique panier en osier. Continuer la lecture