Archives pour l'étiquette réseau

iStock

Conseils pour acheteur en solo

Selon un sondage de la TD, un acheteur sur quatre au Québec le fait en solo. On entend par acheteur celui qui a déjà acheté ou celui qui s’apprête à le faire.

Parmi ces acheteurs solos, neuf sur dix se disent capables d’assumer tous les frais entourant l’achat et l’entretien d’une propriété Ces acheteurs se distinguent des autres par le sérieux qu’ils affichent.

Selon la TD, «sept Québécois célibataires sur dix disent avoir pris en compte les taxes foncières (70 %), l’assurance habitation (76 %) et l’entretien (66 %) avant d’acheter une propriété, et plus de la moitié (52 %) ont pris en considération le coût des services publics. À peine 9 % n’ont pas songé aux coûts associés à la propriété avant de commencer le processus d’achat.»

Les experts financiers de la TD offrent une série de conseils aux acheteurs solos, que nous citons presque intégralement. Continuer la lecture

iStock

Soyez proactif!

Le projet d’acquérir une propriété, peu importe que ce soit la première, la deuxième ou la troisième, entraîne son lot de stress. On voit alors apparaître deux types d’acheteurs: le passif qui a tendance à imaginer toutes sortes de scénarios, parfois les plus catastrophiques, et le proactif qui, calmement, se bâtit une stratégie.

Qui des deux risque de réussir? La réponse va de soi. D’autant plus que, chez le proactif, la prise de décision sera plus facile car il disposera de toutes les informations nécessaires pour diminuer les risques et, par ricochet, son niveau de stress.

On dit que le renseignement est le nerf de la guerre. Plus on a d’infos sur l’ennemi, plus grandes sont les chances de gagner la guerre. On peut dire la même chose pour l’achat d’une propriété.

Comment procède le proactif? Voici quelques pistes. Continuer la lecture