Archives pour l'étiquette parquet

Les vertus écologiques du bois

Le bois est le seul matériau entièrement renouvelable et capable de fixer le gaz carbonique, un atout non négligeable dans la lutte planétaire contre le réchauffement climatique.

Le bois est un être vivant, donc doué d’une grande capacité d’adaptation aux conditions du monde extérieur : lumière, chaleur, humidité.

En dépit de sa légèreté, le bois est résistant. Il vieillit bien, comme le bon vin, et traverser les siècles n’est pas une épreuve pour lui. Il compte donc parmi les matériaux les plus durables.

Vous voulez emprunter le virage écologique? Vous ne pouvez pas vous tromper avec le bois. Mais il faut un minimum de connaissances pour ne pas se laisser duper.

Le produit écologique idéal répond à quatre exigences: le matériau provient de la région que vous habitez, il est fabriqué à proximité, il est sain et durable et on peut le recycler. La réponse du bois à ces exigences est excellente.

iStock
iStock

Mais le monde écologique idéal n’existe pas encore. Pour le moment, il s’agit de s’efforcer d’être le plus écologique possible. À cela s’ajoute une variable assez importante : le budget. Si certains produits sont accessibles financièrement, d’autres le sont moins. Il en va de même pour le bois.

L’utilisation du bois est multiple: revêtement extérieur, charpente, ossature, parquet, lambris, meubles. Mais il faut se montrer prudent lorsque la décoration entre en jeu. L’acajou, le teck et l’ébène sont des bois formidables et hautement esthétiques, mais leur vertu écologique est moindre que l’érable ou le chêne car ils proviennent de l’extérieur du pays. Le pin, par contre, est recommandé. Continuer la lecture

iStock

Chaud au naturel

Il contribue à la protection de la couche d’ozone. Il est entièrement renouvelable. Durable? La question ne se pose même pas. Des constructions parmi les plus vieilles du monde doivent leur longévité à ce matériau. Et que dire de sa vocation décorative! Le bois nous épate siècle après siècle.

On dit souvent que la nature nous fournit les plus beaux matériaux décoratifs: bois, pierre, bambou, ardoise. Peut-être parce qu’ils sont bruts, authentiques, sans artifices. À l’heure de l’habitation écologique et de la décoration naturelle, ils sont plus populaires que jamais.

iStock
iStock

Avant la vogue écologique, le bois était vu comme un matériau traditionnel qui arrivait à durer dans le temps. Pourquoi? Parce qu’il n’a pas son pareil pour réchauffer une ambiance. Sa seule présence fait revivre les cuisines de nos grands-mères, appelle l’heure du thé ou la rêverie devant les bougies. Pas étonnant que les adeptes de ce que les anglophones appellent le peace home apprécient le bois.

Le bois a la couenne dure. Il a résisté à toutes les révolutions dans la décoration. Le contemporain a même fini par l’adopter. Suffit de tourner les pages des bibles de ce style décoratif pour le constater. Le bois y est omniprésent. Continuer la lecture

iStock

Le luxe royal du violet

Un rouge violet, un bleu violet, un coucher de soleil tirant sur le violet, le violet des montagnes à l’horizon, le teint violet à cause d’un froid intense, tous ces exemples évoquent quelque chose de sombre et de froid. Et pourtant, existe-t-il en décoration une couleur plus riche et plus somptueuse que le violet?

Issu d’un mélange de bleu et de rouge, le violet est sans contredit la couleur du luxe par excellence. Toute pièce affichant un violet omniprésent acquiert de l’éclat, pour ne pas dire de la splendeur. Seul le pourpre peut rivaliser en termes de faste royal.

Avez-vous déjà entrevu un capitonné violet, que ce soit un meuble ou un mur? C’est luxueux, imposant, presque royal. Dans une chambre à coucher dotée d’un lit baldaquin et de chandeliers, tout tissu de couleur violet, c’est encore mieux.

Combiné au noir, le violet donne une richesse insoupçonnée à condition qu’une rivière de lumière naturelle s’autorise à entrer dans la pièce. Sinon, de multiples projecteurs encastrés diffuseront un éclairage minimum pour éviter une ambiance sombre et surchargée. Continuer la lecture