Archives pour l'étiquette marketing

Les aînés: d’autres indices pour les investisseurs

iStock photo
iStock photo

Les besoins et les préférences des aînés de la génération actuelle diffèrent sensiblement de ceux de la génération précédente. Les investisseurs en immobilier qui ciblent le marché des logements pour aînés ont intérêt à les connaître.

La Société canadienne d’hypothèques et de logement (SCHL) publiait récemment une nouvelle version du rapport: Le logement des aînés au Canada : le guide du marché des plus de 55 ans.

La série comporte cinq volumes et est disponible en ligne. Voici une nouvelle tranche du rapport publiée intégralement. Continuer la lecture

Les aînés: d’autres indices pour les investisseurs

iStock photo
iStock photo

Les besoins et les préférences des aînés de la génération actuelle diffèrent sensiblement de ceux de la génération précédente. Les investisseurs en immobilier qui ciblent le marché des logements pour aînés ont intérêt à les connaître.

La Société canadienne d’hypothèques et de logement (SCHL) publiait récemment une nouvelle version du rapport: Le logement des aînés au Canada : le guide du marché des plus de 55 ans.

La série comporte cinq volumes et est disponible en ligne. Voici une nouvelle tranche du rapport publiée intégralement. Continuer la lecture

Coup de main de la SCHL aux investisseurs (suite)

iStockphoto LP
iStockphoto LP

Pour l’investisseur en immobilier, reconnaître les profils et les exigences chez les 55 ans et plus est devenu une étape incontournable.

Pour l’aider à s’y retrouver, la Société canadienne d’hypothèque et de logement (SCHL) a pondu une nouvelle version de son rapport, Le logement des aînés au Canada : le guide du marché des plus de 55 ans,  une série de cinq volumes disponibles en ligne.

Le deuxième volume se concentre sur les profils et les exigences des 55 ans et plus. La SCHL a structuré le tout en cinq éléments «en fonction desquels on peut segmenter le marché du logement des aînés», lit-on dans le communiqué de presse.

Voici les trois dernier éléments rapportés de façon intégrale (les autres ayant été publiés hier) : Continuer la lecture

Coup de main de la SCHL aux investisseurs

iStock photo
iStock photo

Mes grands-parents maternels habitaient chez oncle Léo et tante Simone. Ils étaient trop pauvres pour se payer un logement. Et leur santé déclinait à la vitesse de l’éclair. Tout se liguait contre eux. Ils devaient habiter chez l’un de leurs enfants, sinon c’était la rue.

Même scénario pour mon grand-père paternel qui habitait chez oncle Alexandre et tante Fernande. Cette nécessité de vivre chez l’un des enfants de la famille était vécue à l’époque par une grosse partie des gens de 55 ans et plus. On parle ici du milieu des années 60.

Puis le Québec a basculé dans l’ère moderne et son économie s’est mise à rouler. Les dollars ont afflué dans les comptes en banque. La classe moyenne s’est développée.  Cinquante plus tard, les choses ont bien changé. Continuer la lecture