Archives pour l'étiquette gypse

iStock

Un sous-sol écologique

Même le sous-sol n’échappe pas au concept de la maison durable. Si vous envisagez des rénovations à l’étage inférieur et que vous êtes sensibilisé à l’avenir de la planète, voici un très court résumé du chemin à suivre, selon les experts d’Écohabitation.

C’est le moment idéal pour procéder à un test de radon, ce gaz cancérigène dont on entend de plus en plus parler. Vous trouverez l’appareil de détection dans un grand centre ou chez un quincaillier. Si le taux est élevé, Écohabitation vous propose un système pour l’évacuation du gaz.

Sceller le chauffe-eau et les tuyaux de plomberie avec un matériau isolant permet de réduire de façon considérable vos factures reliées à la consommation d’énergie.

iStock
iStock

Privilégiez le gypse synthétique (recyclé) pour les murs et le plafond. Il est plus écologique que le gypse naturel. Continuer la lecture

iStock

Fenêtre et isolant écologique

Une fenêtre davantage écologique et un nouvel isolant en paille et en crépis de chaux, voilà les deux idées qui ont retenu notre attention à la dernière exposition des finissants de la Faculté de l’aménagement de l’Université de Montréal, qui s’est tenue début mai.

L’isolant écologique Nidum se compose principalement d’un mélange de paille et de chaux, auquel s’ajoutent du sable et du ciment. Comme tous ces matériaux se retrouvent en quantités industrielles au Québec, leur transport provoque très peu de gaz à effet de serre (GES). Ce qui est déjà beaucoup. Continuer la lecture

iStock

Fini le gaspillage des matériaux!

La longue saison des travaux de rénovation est à nos portes. À moins que ce ne soit déjà fait, pourquoi ne pas en profiter pour songer à poser votre premier geste dans le combat contre la réduction des gaz à effet de serre (GES)? Des gaz qui menacent la qualité de vie de la prochaine génération, donc celle de vos enfants.

Au lieu de jeter au dépotoir les rebuts de matériaux non utilisés, pourquoi ne pas les réutiliser sur les lieux mêmes des travaux ou, si cela s’avère impossible, les acheminer vers un centre de tri de la société d’État RECYC-QUÉBEC? Continuer la lecture

iStock

Cellier et cave à vin

Le vin se prend bien en toute saison, mais durant les rigueurs de l’automne et de l’hiver, il apporte une chaleur qui lui est propre. Dans ces moments, il a le don de nous réconcilier avec la vie. Pas étonnant que les amateurs de bon vin lui réservent un espace de rangement bien à lui.

ISTOCK
ISTOCK

Certains le rangent dans leur garde-robe. Sacrilège? Pas du tout. Les bonnes bouteilles de vin peuvent s’entreposer partout à condition que l’endroit soit frais, à l’abri de toute lumière, doté d’une température ambiante entre 10 et 15 degrés et d’un taux d’humidité de 55% à 80%. Attention! Toutes ces conditions doivent être respectées à la lettre, tout au cours de l’année. Le vin est sensible et frileux. Il a besoin de stabilité. Le moindre changement peut l’altérer.

Pour assurer cette stabilité, certains amateurs de vin ont recours à un mini-climatiseur, à un humidificateur, à un refroidisseur de vin et autres appareils après avoir consulté un spécialiste en vin.

Deux autres conditions s’imposent: le vin doit être soustrait à toute vibration et l’air qu’il respire doit être pur. Donc, prière d’éviter le garage comme espace de rangement. Continuer la lecture