Archives pour l'étiquette garage

iStock

En manque d’espace?

C’est un problème chronique pour un nombre de propriétaires : le manque d’espace. Si le budget interdit tout agrandissement ou tout ajout d’une pièce dans des conditions normales, que fait-on? Nous avons quelques idées.

Un grenier bien structuré, si petit soit-il, est une solution de rechange intéressante. C’est un endroit parfait pour l’aménagement d’un bureau de travail. L’espace sous les combles offre une zone tranquille. La lumière naturelle venant de l’extérieur repose les yeux. L’escalier fait office de frontière psychologique entre le travail et la vie familiale. La sensation de s’isoler pour aller travailler est semblable à celle que l’on ressent si le bureau se trouvait au sous-sol ou dans un pavillon situé au fond du jardin.

iStock
iStock

Une salle de séjour installée au grenier renferme plusieurs avantages: tranquillité, davantage de lumière qu’au sous-sol si un puit de lumière est aménagé, décoration vivifiante si un plafond doté de poutres apparentes et des lucarnes typiques ont été préservées, belle vue plongeante sur le paysage extérieur, surtout l’automne et l’hiver. Encore ici, l’escalier nous isole du reste du monde. Continuer la lecture

iStock

Chauffage: on réduit la facture?

L’heure des petits et des gros travaux pour faire baisser la facture de l’énergie à l’approche des grands froids est arrivée. Des trous à boucher, des idées neuves à trouver. On les passe en revue avec vous.

Le plus gros trou à boucher, c’est le toit. Vous aurez beau dépenser une fortune pour le reste, le montant de la facture baissera à peine si votre maison est un toit à ciel ouvert. Près de la moitié de la chaleur perdue s’échappe par le toit. De plus, si l’espace compris entre les combles n’est pas utilisé, la moindre négligence est impardonnable puisque la pose d’un isolant n’exige aucun talent manuel. Suffit d’étendre ou de souffler le matériau isolant sur le plancher.  Continuer la lecture

iStock

Vendre sa maison rapidement

Ne pas attendre de faire le tour des quatre saisons pour vendre sa propriété et, de surcroît, décrocher le prix désiré. C’est le rêve de tout propriétaire qui veut vendre sa maison. Comment y parvenir? Voici un aperçu.

  • Le prix demandé doit être raisonnable dès le départ. L’exagérer dans l’espoir de faire un gros profit est la pire chose à faire. Tous les professionnels vous le diront: une propriété qui tarde à se vendre fait peur aux acheteurs. Ils finissent par se détourner.
  • Un truc classique pour fixer le prix consiste à obtenir celui des maisons environnantes si jamais elles appartiennent à la même catégorie que la vôtre. Cette manière de procéder comporte des limites. Les maisons de la rue ont beau se ressembler, vous n’avez aucune idée de leur historique, de leur état général à l’intérieur comme à l’extérieur, des travaux de rénovation apportés au cours des années.
  • L’évaluation municipale donne aussi un reflet du prix à demander, mais elle a aussi ses limites.
  • Évitez de vous fier à votre seul jugement pour fixer le prix. Et si la maison valait davantage que vous ne le pensiez? À l’autre extrême, soyez réaliste. Votre maison n’est pas un château.
  • Le courtier immobilier est hautement qualifié pour déterminer le prix de vente pour des raisons évidentes. Par contre, l’avantage de faire affaire avec un évaluateur agréé est que vous vous retrouvez avec un rapport qui deviendra un atout dans votre stratégie de négociation avec le futur acheteur.
iStock
iStock
  • Une fois que vous aurez fixé le prix demandé, déterminez le prix minimum au bas duquel vous refuserez de descendre.  Le courtier immobilier vous aidera dans cette démarche. Continuer la lecture
iStock

Rénover pour plus de rangement

iStock
iStock

Une fois que le boomer a trié son matériel accumulé au fil des années pour emménager dans un espace plus petit -démarche pleine d’émotion mais effectuée de façon rationnelle comme expliqué dans le dernier billet- il lui reste à exploiter tous les recoins de son nouveau milieu de vie pour obtenir un maximum d’espace.

Les solutions sont nombreuses, surtout si vous êtes un brin manuel et que vous avez beaucoup d’imagination. On vous donne quelques pistes de départ. Continuer la lecture