Archives pour l'étiquette garage

iStock

Vendre sa maison rapidement

Ne pas attendre de faire le tour des quatre saisons pour vendre sa propriété et, de surcroît, décrocher le prix désiré. C’est le rêve de tout propriétaire qui veut vendre sa maison. Comment y parvenir? Voici un aperçu.

  • Le prix demandé doit être raisonnable dès le départ. L’exagérer dans l’espoir de faire un gros profit est la pire chose à faire. Tous les professionnels vous le diront: une propriété qui tarde à se vendre fait peur aux acheteurs. Ils finissent par se détourner.
  • Un truc classique pour fixer le prix consiste à obtenir celui des maisons environnantes si jamais elles appartiennent à la même catégorie que la vôtre. Cette manière de procéder comporte des limites. Les maisons de la rue ont beau se ressembler, vous n’avez aucune idée de leur historique, de leur état général à l’intérieur comme à l’extérieur, des travaux de rénovation apportés au cours des années.
  • L’évaluation municipale donne aussi un reflet du prix à demander, mais elle a aussi ses limites.
  • Évitez de vous fier à votre seul jugement pour fixer le prix. Et si la maison valait davantage que vous ne le pensiez? À l’autre extrême, soyez réaliste. Votre maison n’est pas un château.
  • Le courtier immobilier est hautement qualifié pour déterminer le prix de vente pour des raisons évidentes. Par contre, l’avantage de faire affaire avec un évaluateur agréé est que vous vous retrouvez avec un rapport qui deviendra un atout dans votre stratégie de négociation avec le futur acheteur.
iStock
iStock
  • Une fois que vous aurez fixé le prix demandé, déterminez le prix minimum au bas duquel vous refuserez de descendre.  Le courtier immobilier vous aidera dans cette démarche. Continuer la lecture
iStock

Rénover pour plus de rangement

iStock
iStock

Une fois que le boomer a trié son matériel accumulé au fil des années pour emménager dans un espace plus petit -démarche pleine d’émotion mais effectuée de façon rationnelle comme expliqué dans le dernier billet- il lui reste à exploiter tous les recoins de son nouveau milieu de vie pour obtenir un maximum d’espace.

Les solutions sont nombreuses, surtout si vous êtes un brin manuel et que vous avez beaucoup d’imagination. On vous donne quelques pistes de départ. Continuer la lecture

Un espace de travail efficace

Vous en avez marre de votre bureau à la maison. Vous êtes souvent dérangé ou vous trouvez l’espace mal structuré. Vous avez décidé de consacrer une portion de vos vacances à rénover votre espace de travail, ou peut-être à le créer si vous venez de faire votre entrée dans la sphère des travailleurs autonomes.

La porte de votre bureau ne vous isole pas suffisamment? Il existe une solution draconienne: sortir le bureau de la maison. Beaucoup l’ont fait. Certains ont même rénové une chambre à proximité du logis familial, quitte à payer un loyer.

Pourquoi ne pas transformer le cabanon au fond du jardin en espace de travail? Ce fut l’option de l’auteur Roald Dahl (Charlie and the Chocolate Factory jouée par Johny Depp au cinéma) et celle de l’écrivain russe Anton Tchekhov qui avait aménagé un pavillon derrière sa propriété.

Sinon, il y a le garage. Certains travailleurs autonomes y aménagent leur bureau.

iStockphoto
iStockphoto

Solution moins radicale: ouvrir une porte extérieure tout en condamnant celle communiquant avec l’intérieur de la maison.

Il faut élargir l’espace entre vous et votre famille, vos amis, vos voisins, qui hésiteront à franchir la distance avant de venir vous importuner.

Si toutes ces idées vous rebutent, considérez l’espace sous les combles de la maison. L’endroit n’est pas à négliger. Les travailleurs autonomes se réfugient souvent au sous-sol. Pourtant, il est plus difficile de monter l’escalier que de le descendre. Votre entourage sera moins porté à vous déranger.

Si vous voulez conserver votre bureau actuel, ajoutez une séparation entre vous et votre entourage. Ce peut être un paravent, une cloison de verre ou même une bibliothèque couvrant le mur. Plus elle sera massive, plus elle sera efficace. Continuer la lecture

Un écureuil s’invite dans la maison

iStockphoto
iStockphoto

De ma balançoire, j’observe des écureuils courant sur les fils électriques. Ils sont tout à fait charmants.

Je me rappelle toutefois que mon voisin Régis, ayant subi des dégâts causés par ces rongeurs, ne les trouve plus charmants du tout, lui. Il y a deux ans, profitant de belles journées d’automne, il a laissé les portes de son garage ouvertes des journées entières, pendant qu’il travaillait dans sa cour.

Surprise! Pendant l’hiver, il a constaté les dégâts que peuvent causer ces minuscules bestioles lorsqu’elles s’infiltrent chez vous en douce et y établissent leur résidence d’hiver. Continuer la lecture