Archives pour l'étiquette extermination

Notre victoire contre les mites

Voici le courriel envoyé à nos «colocs»: «Ne soyez pas surpris de voir quelque chose de nouveau dans votre congélateur en haut du frigo.»
Rappelez-vous: l’an dernier, nous avons emménagé pour deux ans avec nos enfants qui retournaient à l’université. Mon conjoint et moi avons notre mini congélateur tandis que les enfants partagent celui du réfrigérateur.

Mite photo de L. Hirlimann sur Wikipedia  CCASA
Mite photo de L. Hirlimann sur Wikipedia CCASA

Fin avril, un premier papillon me frôle le visage. Elles sont tôt les mannes, me dis-je. Une seule journée de chaleur et elles sortent. Je l’attrape et la met dehors. Peu de temps après, un deuxième papillon. Pas le temps de m’en occuper. Je tue le papillon. Avec regret.

Début mai, un autre papillon! Étrange, il fait froid. Une amie en visite me demande : Serait-ce des mites? Brrr… Des mites ? Oui, les mites deviennent des papillons qui ressemblent à des mini-papillons de nuit. Continuer la lecture

Souris, souris pas !

Ah ces souris qui souhaitent hiberner dans notre logis ! La fin de l’été fait qu’elles cherchent un endroit confortable pour la saison froide. Et pourquoi pas chez-nous, ça semble si douillet !

Wikipédia R. McLassus

Quelle que soit la qualité de notre demeure, une entaille de la grandeur d’un 10 cents fournit l’ouverture nécessaire à leur intrusion. Les souris s’insèrent et s’installent sans demander d’autorisation. De jour en jour, elles ratissent de plus en plus largement notre logis. Faut dire qu’elles se multiplient rapidement : une dizaine de portées par année et chacune d’elles produit en moyenne 4 à 6 rejetons.

Selon Wikipédia, 13 espèces de souris vivent au Canada. Bien entendu, ces petites bêtes jouent un rôle important dans notre écosystème. En fouillant le sol et en l’aérant, elles deviennent des disperseurs de graines. Elles sont également une excellente nourriture pour de nombreux prédateurs. Nous savons aussi qu’elles contribuent grandement au travail en laboratoire.

Ok ! Ok ! Elles peuvent être utiles à quelque chose ! Toutefois, dans nos demeures, elles deviennent généralement plus nuisibles qu’autre chose, voire même dangereuses. Continuer la lecture

Pour arrêter de se gratter (2e partie)

Vous voulez détecter ces insectes indésirables? Lisez la première partie de ce billet intitulé, À lire sans se gratter. Puis continuez de vous gratter. Oups ! Continuez de lire je voulais dire.

Avez-vous déjà été infestés de punaises de lit? Cela aurait pu nous arriver sans les conseils judicieux d’Ahmed, notre guide à l’oasis de Siwa en Égypte. Conscient que mon conjoint hébergeait ces inconfortables bestioles depuis notre départ d’un monastère la veille, j’ai demandé l’avis d’Ahmed Continuer la lecture

À lire sans se gratter (1e partie)

Je tiens à vous aviser que ce billet pourrait vous donner envie de vous gratter, mais soyez sans crainte, cela devrait s’arrêter dans quelques minutes. À moins que vous soyez l’hôte de ces bestioles… comme mon amie.

Une amie qui demeure en Mauricie m’informait hier qu’elle venait de trouver une punaise sur les rideaux du salon. Brrr… frisson. Je lui ai transmis les deux billets que je vous avais préparés à ce sujet. L’un sur la détection, l’autre sur la prévention et l’extermination de ces répugnantes bestioles. Je pensais vous les présenter avec un intervalle d’une semaine, mais les circonstances m’incitent à le faire aujourd’hui, sans tarder! Continuer la lecture