Archives pour l'étiquette évaluation municipale

iStock

Des preuves pour mieux négocier

L’acheteur est chanceux aujourd’hui. Il compte sur le Web pour obtenir des données sur une propriété convoitée. Il les complète avec l’aide d’experts, comme le courtier immobilier, pour combler son manque de connaissances. Avoir toutes les données en main, c’est le nerf de la négociation.

Certains acheteurs comptent sur l’intimidation et la persévérance pour faire baisser le prix d’une propriété. Or élever le ton, formuler des critiques incessantes, faire du tape-à-l’oeil sont des méthodes inefficaces. Toutes ces attitudes mènent à l’affrontement.

L’argument le plus persuasif pour l’acheteur reste la connaissance des données concernant une propriété. Plus il en sait sur la propriété, plus il sera en position de force pour négocier car la marge de manœuvre du vendeur sera réduite, surtout si celui-ci est mal préparé.  Continuer la lecture

Combien vaut votre propriété?

Le propriétaire qui veut vendre sa maison ou son condo doit en connaître la valeur réelle afin de pouvoir fixer le prix de vente et mieux négocier. Il lui arrive parfois de déterminer lui-même la valeur de sa propriété en procédant à divers calculs. C’est possible, mais pas infaillible.

Plusieurs se fondent sur l’évaluation municipale pour déterminer la valeur marchande de leur propriété. Mauvaise idée. Le marché immobilier évolue de jour en jour alors que les services d’évaluation municipale, bureaucratie oblige, sont plus lents. S’ensuit un décalage entre le prix réel de la propriété et l’évaluation municipale. Souvent, cette évaluation est inférieure au prix réel de la propriété. L’évaluation municipale est un reflet de la valeur réelle d’une propriété, non pas la valeur elle-même.

iStock
iStock

On peut se rabattre sur un exercice fort populaire: trouver une propriété semblable à la sienne qui a été vendue, il n’y a pas si longtemps, dans le même quartier. La propriété doit être, dans la mesure du possible, identique ou presque. Même type, même année de construction, même superficie habitable, terrain de même dimension, aménagement extérieur semblable (piscine et autres installations), etc.  Continuer la lecture

iStock

Vendre sa maison rapidement

Ne pas attendre de faire le tour des quatre saisons pour vendre sa propriété et, de surcroît, décrocher le prix désiré. C’est le rêve de tout propriétaire qui veut vendre sa maison. Comment y parvenir? Voici un aperçu.

  • Le prix demandé doit être raisonnable dès le départ. L’exagérer dans l’espoir de faire un gros profit est la pire chose à faire. Tous les professionnels vous le diront: une propriété qui tarde à se vendre fait peur aux acheteurs. Ils finissent par se détourner.
  • Un truc classique pour fixer le prix consiste à obtenir celui des maisons environnantes si jamais elles appartiennent à la même catégorie que la vôtre. Cette manière de procéder comporte des limites. Les maisons de la rue ont beau se ressembler, vous n’avez aucune idée de leur historique, de leur état général à l’intérieur comme à l’extérieur, des travaux de rénovation apportés au cours des années.
  • L’évaluation municipale donne aussi un reflet du prix à demander, mais elle a aussi ses limites.
  • Évitez de vous fier à votre seul jugement pour fixer le prix. Et si la maison valait davantage que vous ne le pensiez? À l’autre extrême, soyez réaliste. Votre maison n’est pas un château.
  • Le courtier immobilier est hautement qualifié pour déterminer le prix de vente pour des raisons évidentes. Par contre, l’avantage de faire affaire avec un évaluateur agréé est que vous vous retrouvez avec un rapport qui deviendra un atout dans votre stratégie de négociation avec le futur acheteur.
iStock
iStock
  • Une fois que vous aurez fixé le prix demandé, déterminez le prix minimum au bas duquel vous refuserez de descendre.  Le courtier immobilier vous aidera dans cette démarche. Continuer la lecture