Archives pour l'étiquette Desjardins

iStock

Déménagement : les dépenses déductibles d’impôt

DESJARDINS VOUS CONSEILLE

Nouveaux défis à l’horizon? Si vous déménagez pour occuper un nouvel emploi, exploiter une entreprise ou étudier au niveau postsecondaire, vous pourrez déduire certaines dépenses de votre revenu.

L’Agence du revenu du Canada et Revenu Québec appliquent les mêmes règles.

Votre nouvelle résidence doit vous rapprocher d’au moins 40 km de votre lieu de travail ou d’études pour que les déductions soient admissibles.

Les frais déductibles

  • Embauche de déménageurs.
  • Location de camion ou de remorque.
  • Entreposage de vos biens.
  • Frais pour vous loger ou vous nourrir et pour nourrir votre famille pendant le trajet vers votre nouveau lieu de résidence.
  • Frais liés à la vente de votre maison ou à la résiliation de votre bail.
  • Frais de maintien de l’ancienne résidence laissée vacante (5 000 $ maximum), dans la mesure où vous avez fait des efforts raisonnables pour la vendre.

Continuer la lecture

iStock

Achat de maison : bons et moins bons coups

DESJARDINS VOUS CONSEILLE

En plus de faire appel à un courtier immobilier pour l’achat de votre maison, voici d’autres pratiques recommandées par des propriétaires.

Les bons coups :

  1. Penser au futur

Choisir l’emplacement de sa propriété en considérant ses besoins, ses habitudes de vie ainsi que ses ressources financières est primordial, puisque, après plusieurs années, quoi de mieux que de toujours se sentir bien chez soi ? Continuer la lecture

Rembourser l’hypothèque ou cotiser au REER?

Il est bon d’établir un équilibre entre le remboursement du prêt hypothécaire et l’investissement dans le REER. Voici pourquoi.

Dans un monde idéal, rembourser entièrement son prêt hypothécaire avant de cotiser à un REER serait une approche avantageuse. Cela demanderait, bien sûr, une discipline de fer.

En effet, après le dernier remboursement de votre prêt hypothécaire, il faudrait mettre de côté le même montant par mois pour investir dans votre retraite. Pas évident!

Shutterstock (Desjardins)
Shutterstock (Desjardins)

Une autre stratégie consiste à cotiser de façon importante à son REER avant d’acheter une maison. Encore une fois, cela a des conséquences. Acheter une résidence, c’est une décision qui dépasse l’aspect financier; c’est un choix de vie que vous ne voulez peut-être pas trop retarder. Cela dit, le REER auquel on a contribué tôt peut permettre d’être propriétaire plus rapidement avec l’aide du Régime d’accession à la propriété (RAP).

C’est pourquoi, la plupart du temps, il est bon d’établir un équilibre entre le remboursement du prêt hypothécaire et l’investissement dans le REER. Et ce, même si les taux de rendement sur les REER sont plus bas que les taux de l’emprunt hypothécaire. Continuer la lecture

iStockphoto

Protégez-vous contre la fraude hypothécaire

Un matin comme les autres, alors que vous n’attendiez personne, quelqu’un frappe à votre porte. C’est un huissier qui vous remet un avis de reprise de finance de la part d’une institution financière pour défaut de paiement de votre prêt hypothécaire. Vous avez pourtant terminé de payer votre maison il y a quelques années déjà. Vous croyez qu’il y a erreur sur la personne? Et bien non. Il s’agit plutôt d’un vol de titre.

Le vol de titre est une forme de fraude hypothécaire rare, mais en hausse depuis quelques années. L’arnaque débute par le vol de votre identité. Les fraudeurs fabriquent de faux documents afin de s’approprier le titre de votre propriété pour ensuite contracter une nouvelle hypothèque sur votre maison ou la revendre et, dans tous les cas, s’enfuir avec l’argent. Continuer la lecture

iStockphoto

Prêt hypothécaire : des réponses à vos questions

Quel est le minimum requis pour la mise de fonds ?
La mise de fonds minimale exigée pour l’obtention d’un prêt à l’achat d’une propriété doit être équivalente à 20% du prix de vente de la propriété. Si vous n’avez pas la somme requise, vous pouvez recourir à l’assurance hypothécaire et vous n’aurez alors que 5% du prix de vente de la propriété à débourser. Dans un cas comme dans l’autre, vous devrez démontrer que vous possédez l’équivalent de 1,5% pour les frais de démarrage.

Qu’en est-il des constructeurs qui offrent d’acheter une propriété sans aucune mise de fonds ?
Certains constructeurs offrent des programmes approuvés par la Société canadienne d’hypothèques et de logement (SCHL) qui permettent d’acheter une propriété sans mise de fonds. Par contre, ces programmes comportent des critères très précis et la mise de fonds n’est habituellement que reportée à plus tard.

Cela dit, ce ne sont que quelques cas d’exception puisque la loi exige une mise de fonds minimale lors de l’achat d’une propriété. La meilleure façon de réduire votre mise de fonds initiale est d’assurer votre prêt avec un assureur hypothécaire, par exemple la SCHL ou Genworth. Vous pourrez ainsi acheter une propriété en versant une mise de fonds minimale de 5%.

Dans tous les cas, la mise de fonds doit provenir de vos propres ressources conformément à l’assurance prêt hypothécaire traditionnelle ou de dons de vos proches parents.

Les acheteurs qui savent bien gérer leurs dettes peuvent verser une mise de fonds de 5% en ayant recours à plusieurs sources, notamment un emprunt ou les incitatifs accordés par le prêteur, pourvu qu’il n’y ait aucun lien de dépendance avec l’achat ou la vente de la propriété. Communiquez avec votre prêteur pour vérifier s’il peut vous offrir ce produit d’assurance et pour connaître les critères d’admissibilité. Continuer la lecture