Archives pour l'étiquette cuisine

iStock

Détecter les vices d’une maison (suite)

Nous revenons avec la suite du billet d’hier qui portait sur ce qu’un acheteur doit examiner en visitant une maison s’il a pris la décision de ne pas recourir à un inspecteur professionnel et de faire le travail lui-même.

Attardez-vous à la toiture. Elle est aussi importante que les fondations de la maison. Comme elle est difficile d’accès, en attendant la législation sur l’usage des drones, bombardez le propriétaire de questions. Quel est l’âge de la toiture? Existe-il une garantie, des factures? À quand remonte le dernier entretien majeur?
Continuer la lecture

iStock

Le noir couleur du printemps

Le titre peut surprendre. Pourtant, c’est la vérité. Un trait noir dans une pièce donne davantage de force à toute couleur printanière, comme le jaune et le vert, grâce à la magie du contraste. Voyez comment.

iStock
iStock

Le trait noir réussit à dynamiser une pièce en donnant plus de relief à la couleur dominante. L’orange est plus orange avec un trait noir, le jaune est plus jaune avec un trait noir, le rose est plus rose avec un trait noir.

D’autres diront que le trait noir, au contraire, assagit les couleurs trop folles. Il freine une avalanche de couleurs criardes qui peuvent, avec le temps, irriter le système nerveux. Il est vrai que le noir ramène sur terre toute couleur qui se prétend dominante à outrance.

Ce trait noir peut être une moulure à mi-hauteur du mur ou près du plafond, une porte, un escalier en tout ou en partie, des boiseries, un rideau, un tissu d’ameublement, les poutres au plafond, l’antre d’un foyer, un abat-jour, un fer forgé, une bande de papier peint ou un paravent.  Continuer la lecture

iStockphoto

On aime rénover la salle de bain

Selon un sondage commandé par L’Association des professionnels de la construction et de l’habitation du Québec (APCHQ), la salle de bain est la pièce la plus visitée par les projets de rénovation. Elle est celle qui subit le plus grand nombre de transformations.

Selon le sondage, dans les trois dernières années, 27% des propriétaires ayant réalisé des travaux de rénovation ont jeté leur dévolu sur la salle de bain. Quels sont les travaux les plus populaires? Continuer la lecture

iStock

On rénove quoi?

On rénove pour plus d’espace ou plus de confort. On rénove aussi dans la perspective de vendre sa propriété  rapidement tout en obtenant le prix désiré. Hors de question de rénover à l’aveuglette. Suivez le guide.

  • Il est risqué de courir à plat ventre pour réaliser des travaux majeurs en vue d’une vente rapide. Un gâchis vous attend probablement. Des travaux de quelques centaines ou milliers de dollars feront l’affaire.
  • Revisitez tous les coins et recoins de votre maison et détectez les défectuosités. Vous aurez l’air de quoi si vous négligez de le faire et que le futur acheteur revient accompagné d’un inspecteur en bâtiment? Négliger un tour d’inspection n’est pas la meilleure chose à faire. Et puis, vous aurez beau vendre votre propriété au prix désiré, si le futur propriétaire vous traîne devant les tribunaux pour vices cachés, non seulement vous risquez de voir votre profit fondre au soleil, mais votre qualité de vie en souffrira.
  • Faites face à votre maison et mettez-vous à la place de l’acheteur. La façade est-elle attrayante? La porte d’entrée est-elle impeccable? Une façade négligée signifie propriétaire négligent dans la tête du futur acheteur.
  • Faites le tour de votre propriété à l’extérieur et essayez d’imaginer ce qui risque de déplaire et tentez d’y remédier. Exemple : vous habitez dans un quartier bruyant à cause de la circulation. Informez-vous du coût de l’érection d’un mur végétal ou en matière solide afin d’atténuer le bruit.

Continuer la lecture

iStock

Le rouge apprivoisé

On le trouve turbulent, encombrant, excentrique. Pourtant, il y a moyen d’utiliser le rouge, couleur par excellence de l’amour et du bonheur de vivre, sans pour autant verser dans l’explosif. Regardons ça d’un peu plus près.

Il existe des pièces entièrement rouges, du plafond au plancher, ameublement inclus. Nous les avons vues. C’est, comment dire, festif et flamboyant. Mais supportable quand même. Pourquoi? Différents tons de rouge, plus doux et plus sobres, comme le rouge brique et le rouge cerise, venaient adoucir le rouge pompier qui constituait le cœur des pièces.

iStock
iStock

Le rouge est d’une élégance tapageuse, mais il sait faire preuve de retenue s’il est utilisé avec brio. Un seul pan de mur rouge, ou même la moitié, ajoute une bonne dose de joie de vivre dans une pièce sans tomber dans l’excès. Le rouge est si riche et si gai. Pourquoi s’en priver?

Une seule touche de rouge met de l’ambiance dans une pièce: le fond d’une bibliothèque non vitrée, le fond d’un vaisselier, l’îlot ou le dosseret sous les armoires dans la cuisine, les marches de l’escalier, les rideaux aux fenêtres ou le rideau du lit, les tapis aux murs et au plancher.

Le rouge permet d’attirer l’attention sur un objet que nous sommes fiers de posséder: un coussin rouge vif sur un sofa ou un fauteuil de prestige, un socle rouge sous un bibelot de grande valeur, un tissu rouge débordant d’un magnifique panier en osier. Continuer la lecture