Archives pour l'étiquette cuisine

iStock

Le vert pour une vie à ciel ouvert

Nous sommes à la période de l’année où le vert de la végétation est à son plus beau : tendre, pur, intense, rayonnant. À voir ce vert tout neuf éclater dans nos fenêtres, on se demande parfois ce qu’on attend pour le répandre à l’intérieur. On cesse d’attendre aujourd’hui. On le fait.

Le vert apaise, une qualité très appréciée dans une chambre d’enfant. Le vert purifie, ce qui en fait une couleur idéale pour la salle de bain et la cuisine, surtout la salle de bain où, mélangé au bleu et au blanc, il donne un cachet sain et naturel. Le vert évoque la santé, la fraîcheur printanière et la douceur de vivre.

iStock
iStock

Si la fenestration est généreuse, c’est encore mieux puisque la lumière naturelle donnera davantage d’éclat au vert. Si les boiseries, la pierre et le parquet se mettent de la partie, vous aurez droit à un décor des plus naturels. Continuer la lecture

iStock

Détecter les vices d’une maison (suite)

Nous revenons avec la suite du billet d’hier qui portait sur ce qu’un acheteur doit examiner en visitant une maison s’il a pris la décision de ne pas recourir à un inspecteur professionnel et de faire le travail lui-même.

Attardez-vous à la toiture. Elle est aussi importante que les fondations de la maison. Comme elle est difficile d’accès, en attendant la législation sur l’usage des drones, bombardez le propriétaire de questions. Quel est l’âge de la toiture? Existe-il une garantie, des factures? À quand remonte le dernier entretien majeur?
Continuer la lecture

iStock

Le noir couleur du printemps

Le titre peut surprendre. Pourtant, c’est la vérité. Un trait noir dans une pièce donne davantage de force à toute couleur printanière, comme le jaune et le vert, grâce à la magie du contraste. Voyez comment.

iStock
iStock

Le trait noir réussit à dynamiser une pièce en donnant plus de relief à la couleur dominante. L’orange est plus orange avec un trait noir, le jaune est plus jaune avec un trait noir, le rose est plus rose avec un trait noir.

D’autres diront que le trait noir, au contraire, assagit les couleurs trop folles. Il freine une avalanche de couleurs criardes qui peuvent, avec le temps, irriter le système nerveux. Il est vrai que le noir ramène sur terre toute couleur qui se prétend dominante à outrance.

Ce trait noir peut être une moulure à mi-hauteur du mur ou près du plafond, une porte, un escalier en tout ou en partie, des boiseries, un rideau, un tissu d’ameublement, les poutres au plafond, l’antre d’un foyer, un abat-jour, un fer forgé, une bande de papier peint ou un paravent.  Continuer la lecture