Archives pour l'étiquette coussin

Esthétisme et confort pour le dos

Le choix de l’ameublement se veut esthétique pour la majorité d’entre vous. Le confort arrive deuxième. Mais avez-vous pensé à votre dos? Qui n’a jamais ressenti un pincement dans le bas du dos en se relevant d’un fauteuil ou d’un sofa?

Poussons plus loin. Comment réagiriez-vous si un ostéopathe vous recommandait chaudement de regarder dorénavant la télévision, et même de travailler, assis, le dos bien droit sur une chaise de bois?

iStock
iStock
iStock
iStock

Nous avons déjà conseillé à des gens de notre entourage, âgés de 20 à 50 ans, d’adopter la chaise de bois pour le confort de leurs dos. Les réactions étaient presque unanimes. «Il n’en n’est pas question! C’est laid une chaise de bois! Je ne veux pas de ça dans mon salon!» Une seule personne avait retenu l’idée, mais elle était reconnue pour la pauvreté de son sens esthétique.

Peut-on concilier confort et exigence décorative lorsque vient le moment d’acheter une chaise? Nous avons décidé d’en avoir le cœur net. Nous nous sommes lancés à la recherche de chaises de bois inspirantes. Le résultat est étonnant. Qui a dit qu’une chaise de bois, c’est inesthétique? Continuer la lecture

Des lampes magiques

Deux lampes « nouveau genre » attirent l’attention par leur originalité. Elles ne laissent personne indifférent et risquent d’accrocher un sourire aux coins des lèvres de plus d’un. Sinon, vous pouvez être certains qu’elles alimenteront la conversation.

Choisir un luminaire aujourd’hui s’avère décourageant pour qui a connu les années 70 et 80. L’impression du déjà vu les habite. On n’a qu’à penser aux lampes de bureau ou torchères plaquées ou signées Stefano Cevoli. Leur style épuré au long cou qui s’incline à 180° s’agence très bien avec le décor d’aujourd’hui. On retrouve encore ces lampes du designer italien sur internet. Plusieurs modèles en magasin semblent n’être que de pâles imitations. Toutefois, quelques surprises nous attendent quand on « fouille » un tant soit peu sur le net. Voici nos deux découvertes Continuer la lecture