Archives pour l'étiquette céramique

iStock

Savoir choisir son îlot de cuisine

Comptoir de préparation ou îlot central, ce meuble de la cuisine a depuis longtemps dépassé sa fonction pratique. Il est devenu partie intégrante de la décoration. Encore faut-il savoir s’y retrouver car les options sont nombreuses. Les voici.

À l’origine le comptoir était composé d’une base rudimentaire coiffé d’un plan de travail, c’est-à-dire la surface sur laquelle on prépare les repas. Puis, il est devenu un meuble multifonctionnel où s’intègrent plan de travail, évier, lave-vaisselle, cuisinière, petit frigo, plaque de cuisson, four, planche à découper intégrée et petite table servant de coin de repas.

Tout meuble est décoratif. L’îlot central n’y échappe pas. On croise parfois dans nos cuisines des îlots massifs en bois noble et ouvragé, munis de pattes esthétiques, garnis d’appliqués décoratifs, munis de panneaux grillagés ou en verre givré lorsque le meuble sert d’espaces de rangement. L’îlot est alors la vedette de la cuisine. Il attire les regards et s’impose au reste de la pièce. Continuer la lecture

iStock

Où trouver la céramique recyclée

Nous avons vu récemment que la céramique n’est pas le plus écologique des matériaux, mais elle est préférable à beaucoup d’autres produits car elle renferme des qualités non négligeables, ce qui est en soi une excellente nouvelle pour les mordus de ce matériau.

Chacun d’entre nous par contre peut rendre la céramique davantage écologique en faisant un petit effort lors de l’achat.

L’organisme Écohabitation, par l’entremise d’un article de Mélanie Busby, rapporte que la céramique à contenu recyclé était déjà largement disponible dès 2013, mais que les consommateurs négligeaient de l’exiger. Les témoignages de deux commerçants viennent le confirmer. C’est d’autant plus regrettable que la céramique à contenu recyclé ne coûte pas plus cher et sa qualité n’a rien à envier à la céramique classique.

Un conseil: Continuer la lecture

iStock

Poser de la céramique

Comme la plupart des travaux de réno, la pose de la céramique est accessible à tout bricoleur qui sait se montrer patient et minutieux. Au moindre doute par contre, il faut la confier à un professionnel. Refaire un plancher de céramique, ou même la portion d’un mur, c’est très désagréable. Voici quelques balises si vous vous êtes décidé à faire le travail vous-même.

  • Poser de la céramique au sol n’est pas aussi simple que de couler un plancher de béton ou de fixer une moquette. Surtout si le choix des carreaux exige différentes coupes.
  • L’éventail des outils et des instruments requis est impressionnant. Vous aurez besoin de les louer ou de les emprunter.
  • Souvenez-vous que, en général, la céramique destinée au revêtement mural est différente de celle destinée au sol, car elle est plus fragile. Par contre, il existe un modèle de céramique qui s’applique sans problème au sol, au mur et même au plan de travail dans la cuisine. Enfin, il existe un modèle réservé exclusivement au plancher, soit la plus solide de toutes les céramiques.  Continuer la lecture
iStock

La céramique réussit le test

La céramique est vieille comme le monde. Sa fabrication et son utilisation remonte à des millénaires. Grecs et Romains du temps de l’Antiquité étaient fous de ce matériau. On trouve de la céramique aux quatre coins du monde.

L’argile est le premier matériau entrant dans la fabrication de la céramique. On le cuit au four à de très hautes températures. On trouve de l’argile à profusion dans la nature, même s’il est exploité par les fabricants de céramique depuis des lunes. Sous cet angle, la céramique est certainement un matériau écologique.

iStock
iStock

Ajoutez à cela que la céramique est d’une durabilité exemplaire une fois posée sur le sol ou les murs. Elle peut résister pendant près d’un demi-siècle. Sans compter qu’elle nécessite peu d’entretien, ce qui est en soi un trait caractéristique d’un matériau durable.

La surface de la céramique est souvent vitrifiée. Donc, aucune substance toxique ne risque de se propager dans l’air d’une maison. Mieux: de plus en plus de fabricants ont recours à des matériaux recyclés, comme le verre, pour fabriquer la céramique.

Écologique, la céramique? Pas tout à fait. Continuer la lecture

iStock

La souplesse de la céramique

On la croit démodée, obsolète, quétaine parfois, et voilà qu’elle renaît, chaque fois plus fraîche et plus riche. La céramique ne cesse de nous étonner. Elle est le phénix des matériaux décoratifs.

À l’origine, la céramique séduisait par son côté pratique: résistante au choc, imperméable à l’eau, peu sensible aux variations de températures, facilement lavable, parfaitement hygiénique. Elle était le matériau idéal pour la cuisine (sol et plan de travail), la salle de bain (sol et murs) et le vestibule (sol).

iStock
iStock

Les années ont passé et les designers ont décelé le potentiel de la céramique en termes d’esthétique. Ils s’en sont donné à cœur joie. Fini le temps où on associait la céramique aux pauvres. C’est fou aujourd’hui toutes les possibilités qu’offre la céramique en aménagement décoratif! C’est presque infini.

La céramique imite les pierres naturelles, le bois, le marbre et le béton. Elle offre parfois des looks étonnants; comme la peau d’un serpent par exemple. D’où l’étonnante capacité de la céramique à rendre un sol vivant. Et même sophistiqué. Ses couleurs, ses textures, ses motifs sont si nombreux qu’on se retrouve avec un embarras de choix. Continuer la lecture