Archives pour l'étiquette Baie Comeau

Record de transactions au Québec

Les ventes résidentielles ont fracassé un record en ce qui a trait à un troisième trimestre en affichant une hausse de 5% au dernier trimestre comparativement à la même période en 2017. Il s’agit d’une 17e hausse trimestrielle consécutive.

iStock
iStock

Les analystes de la FCIQ avaient vu juste en déclarant à la fin de l’année dernière qu’aucun ralentissement n’était sur le radar pour 2018. Nous sommes entrés dans le dernier trimestre et le volume de transactions ne montre aucun signe de faiblesse. La situation risque d’être différente en 2019.

Voici d’autres statistiques tirées intégralement du communiqué de presse de la Fédération des chambres immobilières du Québec (FCIQ) et provenant de la banque de données Centris. Remarquez les fortes hausses à Baie-Comeau et dans la région du Bas-du-Fleuve. Continuer la lecture

Hausse de 4% des ventes résidentielles

Le deuxième trimestre de 2016 ne s’est pas montré différent des sept trimestres précédents: il a lui aussi enregistré une augmentation au chapitre des ventes résidentielles, un taux de 4%, en comparaison du deuxième trimestre de 2015.

iStock
iStock

La région de Gatineau a mené la barque pour un deuxième trimestre consécutif avec un boom de 12%. Elle a devancé Trois-Rivières (5%), Québec et Montréal (2%) alors que Sherbrooke (-1%) et Saguenay (-2%) ont connu des baisses légères.

Au sein des petites régions, un tas de municipalités ont vu le volume de leurs transactions exploser. Joliette (47%), Saint-Georges (42%), Saint-Lin Laurentides (37%), Mont-Tremblant (33%) et Rimouski (22%). Par contre, Baie-Comeau (-19 %), Thetford Mines (-24 %) et Sept-Îles (-40 %) ont piqué du nez.

Regardons maintenant le prix médian des unifamiliales. Continuer la lecture

Val d’Or et Trois-Rivières en vedette

iStockphoto LP
iStockphoto LP

Selon les statistiques de la Fédération des chambres immobilières du Québec, les ventes résidentielles ont reculé de 1% en 2014. Le marché de la copropriété a fait un pas un arrière, soit une baisse de 2%, alors que les autres types de propriété sont restés stables.

Trois-Rivières a battu toutes les autres grandes régions avec une hausse de 21% de ses ventes résidentielles. C’est un record en soi pour ce coin de la Mauricie. La région de Québec suit avec 3%. Toutes les autres régions ont vu leurs ventes résidentielles baisser. Celle ayant subi le plus de dommages est Gatineau (-6%).

Du côté des petites agglomérations,  Val d’Or (+42%), Montmagny (+25%), Thetford Mines (+21%) et Rouyn-Noranda (+19%) ont connu des augmentations spectaculaires. Baie Comeau a vécu la baisse la plus marquée: -22%.

En général, l’offre dépasse toujours de loin la demande au Québec, ce qui freine l’augmentation des prix.

Pour 2015, Continuer la lecture