PUBLICITÉ

Green roof of an ecological house, energy-planted with grass and moss

Connaissez-vous la tendance écologique des petits toits verts?

Nous connaissons déjà les bienfaits de la toiture végétalisée pour maison et immeuble. Mais rares sont les demeures qui peuvent accueillir ce genre d’installation. Heureusement, il est possible de reprendre le concept… mais en format réduit!

Un toit vert permet la pousse de verdure, que ce soit de la pelouse, des plantes, des fleurs ou des légumes. Il possède une sous-couche composée d’un substrat de croissance (de la terre), d’une membrane étanche (qui protège le bâtiment) et d’un système de drainage afin d’évacuer l’eau en surplus. Mais il n’est pas possible de l’installer sur le toit de tous les types de maisons, notamment parce qu’il exige une surface plate ou avec peu de pentes. Mais ça ne devrait pas vous arrêter!

Où installer ces petits toits?

Vous voulez une cour qui respecte l’environnement et qui minimise les ilots de chaleur? Le toit végétal s’inscrit parfaitement dans cette voie. La tendance est d’utiliser toutes les surfaces plates des structures (existantes ou à construire) afin d’y ajouter un toit écologique. Cabanon, pergola, abris, rangement extérieur pour vélo, vestibule adjacent à l’entrée de la maison, maisonnette de bois pour enfants… Avec un peu d’imagination, il est possible de trouver un ou plusieurs emplacements pour ces installations.

Un style adapté

Le toit vert s’intègre à tous les décors extérieurs. Que vous ayez un aménagement paysager plutôt rustique, classique ou encore contemporain, il s’harmonisera sans effort. Certains toits végétalisés passent totalement inaperçus dû à leur emplacement loin du regard alors que d’autres se trouvent au cœur de l’aménagement. Tous les goûts sont dans la nature!

toiture végétalisée
Photo : Livingcolorsgardens.com/Pinterest

Leurs bienfaits écologiques et pour la santé

Leur présence génère beaucoup de positif. Tout d’abord, un toit vert réduit la chaleur ambiante à la cour en rafraîchissant l’air. D’ailleurs, il climatise naturellement toute la structure qui le supporte. Ainsi, si vous l’installez sur un cabanon, il sera plus agréable de se trouver à l’intérieur. Le toit écologique peut aussi attirer certains insectes bienfaiteurs comme les abeilles – si on plante les spécimens qu’ils apprécient — et peut permettre de faire des économies si vous y faites pousser vos propres légumes. La verdure transforme également le gaz carbonique en CO2. Un autre avantage : il permet une meilleure gestion de l’eau de ruissellement en absorbant une partie de l’eau de pluie.

toiture végétalisée
Photo : Melissa joly/Pinterest

Les règles à suivre

Avant de vous lancer dans un tel projet de construction, informez-vous auprès d’un expert afin de réaliser un toit vert qui respecte les règlements municipaux. Par exemple, certaines villes pourraient limiter la hauteur des végétaux qui y poussent ou avoir des réticences quant à son emplacement. Il est aussi important de s’assurer que la structure qui l’accueillera soit suffisamment solide puisqu’un toit vert peut être très lourd.

Selon plusieurs professionnels de l’aménagement paysager, la tendance des toitures écologiques prendra davantage d’ampleur dans les années à venir. Serez-vous un des premiers à en profiter à la maison?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *