iStock

L’aménagement paysager est-il payant?

Il fut un temps où des propriétaires croyaient qu’une piscine sur leur terrain allait leur permettre de vendre leur propriété plus vite, au prix voulu. Ils se sont trompés. D’autres misaient sur les massifs floraux, le patio, le jardin. Déception. Alors, on fait une croix sur l’aménagement extérieur? Absolument pas!

L’aménagement paysager augmente la valeur d’une propriété, mais c’est très peu comparativement à une cuisine ou une salle de bain rénovées de façon intelligente, avec des matériaux modernes et une configuration qui privilégie le côté pratique. Une toiture et des fondations en bon état, un sous-sol aménagé avec goût, et même des espaces de rangement multiples et efficaces contribuent davantage à la hausse de la valeur d’une propriété que l’aménagement paysager.

Vous êtes un propriétaire-vendeur. Vous attendez les premiers courriels ou les premiers visiteurs. Si vous étiez dans leur peau, sur quoi porteraient vos premières questions? L’aménagement paysager ou l’état des fenêtres, les massifs floraux ou le taux de radon dans le sol, le patio ou l’état de la structure de la maison?

D’ailleurs, tout inspecteur un tant soit peu professionnel s’attardera davantage sur le bâtiment que l’aménagement extérieur. C’est l’évidence même.

iStock
iStock

Il n’y a pas de consensus à propos de l’apport de l’aménagement paysager à la valeur globale d’une propriété. Cela joue entre 10 et 25%. Trop de variables entrent en jeu pour déterminer le retour sur l’investissement au moment de la revente : la nature des travaux réalisés, le quartier, la grandeur du terrain. L’entrepreneur paysagiste aura tendance à gonfler le pourcentage. Le courtier immobilier et l’évaluateur auront le réflexe contraire.

Cela ne veut pas dire de mettre un frein à votre passion pour l’horticulture. Si l’acheteur partage votre engouement, vous êtes béni des dieux. Surtout si votre aménagement lui plaît. Dans ce cas, il se peut que l’acheteur soit prêt à débourser un peu plus. Mais rappelez-vous que ce n’est pas tout le monde qui aime tailler une haie ou entretenir un jardin.

L’aménagement paysager devient un atout précieux au moment des visites. N’oubliez pas que le premier regard de l’acheteur porte sur la façade générale, c’est-à-dire celle du terrain, maison comprise. S’il est séduit dès le départ, si la première émotion est agréable, les probabilités qu’il achète votre propriété sont plus grandes.

iStock
iStock

L’aménagement paysager détermine l’ambiance qui entoure votre propriété. Nul besoin par contre d’investir une fortune pour la créer. D’autant plus que les contraintes seront nombreuses si le projet est ambitieux: consultation des règlements municipaux, obtention de permis, dépassement du budget. Et dites-vous que plusieurs acheteurs ne veulent rien savoir d’un patio ou d’une terrasse.

Un sentier bien aménagé, un extérieur propre, quelques massif floraux sont souvent suffisants. Votre courtier immobilier est en mesure de déterminer les meilleurs retours sur investissement en aménager paysager. Exemples : dans un quartier familial, on privilégie l’espace de jeu pour enfants au fameux spa. Et a-t-on besoin de préciser qu’un patio et une terrasse en bon état séduisent davantage qu’une piscine? Celle-ci augmente bel et bien la valeur de la propriété, mais le retour sur l’investissement est si faible que l’effort financier n’en vaut pas la peine.

Un conseil : si les propriétés avoisinantes ont toutes un look agréable en aménagement extérieur, et que votre propriété en est dépourvue, vous devrez impérativement investir quelques sous pour améliorer l’aspect extérieur.

Autre atout de l’aménagement paysager. Les plantes odorantes sont à l’extérieur ce qu’est la légendaire tarte aux pommes à l’intérieur : l’envie de s’asseoir pour discuter.

Photos : iStock.com

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on LinkedInEmail this to someonePrint this page

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *