Thumbnail for post #19503

Tout savoir sur l’entretien et les frais reliés à l’achat d’un spa

Le spa est un produit de luxe qui compte de nombreux adeptes. Difficile de résister à l’appel d’un coin de repos extérieur, chaleureux et propice à la détente. Pour en profiter pleinement sans faire un trou dans son budget, il y a toutefois quelques règles à suivre. Voici comment en prendre soin pour éviter les bris (ce qui représente des dépenses surprises) et économiser sur les factures d’électricité.


Les dépenses possibles

Outre le prix d’achat qui se situe entre 4 000 $ et 10 000 $, cet appareil nécessitera bien d’autres dépenses au courant de sa vie. Par exemple le chauffage, les produits d’entretien ainsi que les réparations. Certaines pièces sont abordables, alors que d’autres peuvent donner le vertige. À noter qu’un spa qui fonctionne aussi en hiver sera plus dispendieux à entretenir à cause des coûts d’énergie, mais aussi parce qu’il risque de briser plus souvent.

Référence : https://depositphotos.com

Comment réduire les frais d’électricité?

On peut s’attendre à payer 50 % plus cher pour l’usage d’un spa pendant la saison froide. Selon Hydro-Québec, un spa peut coûter 500 $ par année s’il est utilisé sans relâche. Le fermer l’hiver équivaut donc à une économie de 250 $. Aussi, pour diminuer la consommation, mieux vaut régler la température en mode veille. Le couvercle devrait être mis en tout temps (quand il n’y a personne à l’intérieur!) pour éviter l’évaporation de l’eau et les pertes de chaleur. À l’achat, il est préférable d’opter pour un spa qui offre une isolation supérieure et qui possède une pompe à deux vitesses. Un autre conseil pour économiser est de le placer dans un endroit protégé du vent et des intempéries.

Produits chimiques : comment s’y retrouver?

Il est recommandé d’avoir une eau dont le pH est entre 7,2 et 7,6, l’alcalinité de 120 ppm et la dureté entre 150 et 280 ppm. Ainsi, la quantité de produits chimiques qu’on ajoute à l’eau du spa pour la traiter doit être ajustée. Le brome, le chlore et l’hypochlorite de lithium sont les plus utilisés. Sachez que le brome se démarque par sa résistance, peu importe la température. L’odeur de l’hypochlorite de lithium est plus agréable, mais il est plus dispendieux; tout le contraire du chlore qui est plus abordable, mais qui a une senteur très prononcée.

Référence : https://depositphotos.com

Conseils de nettoyage

Avant chaque saison, il est recommandé de procéder à un bon nettoyage. Tout d’abord, lavez et désencrassez les tuyaux. Ensuite, utilisez un chiffon et un produit savonneux adapté pour faire briller la coque et les parois. Cela préviendra l’apparition de moisissures. De son côté, le couvercle du spa devrait être nettoyé hebdomadairement. S’il y a des taches de moisissures, le frotter avec du vinaigre blanc est une solution « magique ». N’oubliez pas de récurer le filtre fréquemment. On recommande de le laver à l’aide d’un jet d’eau une fois par semaine et de le faire tremper quelques heures dans une solution pour filtre, et ce, tous les mois.

Nous espérons que ces judicieux conseils vous permettront de profiter pleinement des moments de relaxation qu’offre le spa! Bon été!