PUBLICITÉ

Quelles activités d’entretien saisonnier réaliser pour votre maison?

En collaboration avec Promutuel Assurance

Au moment du passage d’une saison à l’autre, il est de coutume d’effectuer des travaux d’entretien, pour vous assurer que votre maison demeure en bon état. Il est aussi recommandé d’utiliser ce temps pour vérifier que vous êtes bien protégé contre les sinistres. Nous vous proposons de lire notre méthode pour maximiser le rendement de votre entretien saisonnier.

Comment préparer l’entretien saisonnier de votre maison?

Avant de vous lancer dans les différents travaux, vous devez effectuer les préparatifs. En principe, quand on parle d’entretien saisonnier, on pense à un grand nettoyage dont le but est de rendre la maison plus propre et plus à l’ordre, ou encore aux petites réparations à effectuer pour améliorer le confort chez soi.

Pourtant, les entretiens saisonniers sont aussi l’occasion de faire le point sur toutes les installations ainsi que sur les apports possibles pour améliorer le bien-être de la famille. Les préparatifs des travaux concernent principalement :

  1. les vérifications générales;
  2. l’établissement d’un plan;
  3. l’acquisition des accessoires et outils nécessaires.

1. Les vérifications à effectuer

La planification de l’entretien que vous effectuerez passe préalablement par un survol de l’ensemble de votre maison. Vous devez d’abord établir tous les points à vérifier et, lorsque vous les examinez, noter les différentes tâches à y accomplir. Même si votre plan de nettoyage de la maison semble clair, il est toujours conseillé d’effectuer un tour complet de votre propriété afin de préparer adéquatement la planification des travaux.

Les vérifications concernent l’ensemble de vos installations et visent :

  • les avertisseurs de fumée,
  • les fils d’alimentation des appareils électroménagers,
  • le calfeutrage des fenêtres,
  • les fondations, pour rechercher de possibles fissures,
  • le revêtement, pour vérifier s’il y a eu des bris,
  • la toiture et les gouttières, pour s’assurer qu’ils sont en bon état,
  • les galeries et les escaliers, pour vérifier leur état.

2. Le plan des travaux

Grâce à la vérification complète, vous serez en mesure de définir le programme de vos travaux, en faisant l’inspection la veille ou la semaine même où vous prévoyez vous y mettre. Si c’est bien fait, vous ne serez pas surpris au moment de faire l’entretien, car vous aurez déjà trouvé tout ce qui pourrait poser problème. L’établissement du plan se fait alors en fonction de vos différents constats.

Un bon plan vous permettra de prendre en compte chacune des parties de la maison, d’éliminer les tâches inutiles et de décider de l’ordre des travaux à effectuer, en fonction des priorités. Les travaux extérieurs précèdent ceux à faire à l’intérieur, car en cas de sinistre, la possibilité qu’ils causent des problèmes coûteux est plus importante.

En général, il vaut mieux commencer par les réparations avant d’entamer les nettoyages. Il est aussi conseillé d’effectuer en priorité les installations nouvelles pouvant servir à la prévention de sinistres. Bien sûr, cette méthode est moins amusante que celle où l’on priorise les changements esthétiques ou ludiques qui vous transportent d’enthousiasme, mais c’est important de procéder ainsi.

3. Les outils nécessaires à l’entretien de votre maison

Une fois que le plan des travaux est établi, vous pouvez dresser la liste du matériel qui servira pour effectuer les entretiens prévus. Vous pouvez choisir d’acheter le matériel qui vous sera utile à d’autres occasions dans l’avenir, et louer les appareils les moins utiles pour économiser de l’argent et de l’espace.

Le matériel peut varier selon les saisons, l’endroit où se feront les travaux, vos compétences et votre budget. En général, vous pouvez considérer que vous aurez besoin :

  • de matériel de protection : gants, casque de chantier, lunettes de protection, trousse de secours;
  • d’outils de jardin : tondeuse, débroussailleuse, sécateur, pelle;
  • d’outils de nettoyage : tuyau d’arrosage, savon, éponge, seau, épuisette, aspirateur;
  • d’outils de bricolage : marteau, clous, vis, perceuse et autres outils pratiques;
  • d’accessoires et d’outils de décoration : peinture, ampoules, pinceaux.

Tous ces outils ne vous serviront probablement pas lors d’un seul entretien saisonnier. Voyez  plutôt cette liste comme un aide-mémoire qui définit ce dont vous aurez besoin au fil des années.

Sur quoi vous concentrer lors de l’entretien saisonnier de votre maison?

L’entretien saisonnier de la maison est l’occasion de vous assurer du bon état de vos biens afin de faire face aux dommages causés par divers sinistres possibles ou d’en limiter l’ampleur. Certains sinistres sont couverts par les assurances habitation, comme ceux causés par les incendies, les vols, certains aléas climatiques ou bris de nature accidentelle.

Pour réussir votre entretien, vous devez :

  • réparer le matériel déjà en place;
  • ajouter ce qui peut améliorer la prévention de sinistres;
  • effectuer les travaux en ordre de priorité, pour ne pas manquer de temps.

La réparation et l’installation du matériel de prévention

Pour votre sécurité, vous aviez probablement installé un certain nombre d’appareils susceptibles de vous aider à prévenir les différents risques dans votre maison. Parfois, les assureurs recommandent des installations particulières, qui peuvent par ailleurs permettre de réduire le coût de votre assurance habitation.

Si vous aviez par exemple installé des détecteurs de monoxyde de carbone et de fumée, vous devrez peut-être en changer les piles, ou encore remplacer les appareils si leur durée de vie est atteinte. La durée de vie ordinaire de ces appareils est de dix ans. Plusieurs autres appareils de sécurité peuvent ainsi être défaillants s’ils sont trop vieux.

Afin de prévenir qu’un sinistre se produise ou d’en minimiser les dommages, vous devriez installer :

  • un clapet antiretour contre les refoulements des égouts;
  • des détecteurs de fumée et des extincteurs;
  • des alarmes et systèmes de télésurveillance contre le vol.

En souscrivant une bonne assurance habitation, vous pouvez bénéficier de conseils basés sur l’expérience de nombreux cas semblables au vôtre, car les agents d’assurance sont formés pour vous transmettre les informations pertinentes à votre situation. Ils vous indiqueront ce que vous devez faire pour que votre assurance habitation et votre sécurité soient maximales.

Si, au cours de vos travaux de réparation et d’installation, vos biens sont accidentellement endommagés et que le dommage résulte d’un sinistre couvert par votre contrat, vous pourriez bénéficier d’une indemnité pour leur réparation ou leur remplacement*.

Les activités de prévention selon les saisons

En plus de tous ces travaux et adaptations de prévention, vous pouvez effectuer des tâches d’entretien saisonnier ordinaires, telles que votre grand nettoyage.

Selon la saison, certaines tâches utiles s’imposent.

Que faire au printemps et en été?

Au printemps, vous devez préparer votre maison pour l’arrivée de l’été. C’est la saison par excellence du nettoyage, incluant celui de tous les appareils de chauffage et des systèmes d’air. C’est aussi le bon temps pour lubrifier les mécanismes d’ouverture des portes et fenêtres.

Même si l’été est un moment de détente, vous pouvez en profiter pour réaliser la plupart de vos travaux à l’extérieur. Vous devez surtout vous occuper de votre jardin et de toutes les mesures sécuritaires que vous n’avez pas eu l’occasion de mettre en place au printemps.

Que faire en automne et en hiver?

En automne, le but est de réaliser tous les travaux qui vous aideront à résister à l’hiver. Par exemple, vous devez vérifier le toit et toute sa couverture, la solidité des joints, et retirer les débris des gouttières et tuyaux.

En hiver, vous sortirez très peu pour réaliser de grands travaux extérieurs. Les activités d’entretien consisteront surtout en l’installation de tapis pour les bottes, à l’épandage du sel sur la glace, et au choix de la méthode pour le déneigement des allées, des stationnements et possiblement du toit, selon le modèle de votre demeure.

Quelles autres activités d’entretien saisonnier pour traverser l’hiver?

Ce n’est pas parce que le plus important, au moment des travaux, est la réduction des risques de sinistres que vous devez négliger la beauté de votre maison. En hiver, la déprime ressentie en raison du froid, des journées courtes et souvent passées à l’intérieur peut être atténuée grâce aux décorations et à des accessoires de luminothérapie.

Pour égayer votre quotidien par temps froid, vous pouvez mettre en pratique des idées pour rapporter l’été chez vous. Bien sûr, vous devez d’abord nettoyer la maison. Quand elle sera propre, l’ajout de ces touches d’été pour embellir votre demeure vous apportera un grand sentiment d’accomplissement, même en cette saison de ralentissement.

Ces accessoires décoratifs feront une différence dans votre environnement :

  • les autocollants muraux et les affiches de personnages célèbres;
  • les tableaux;
  • les plantes, les vases et les pots de fleurs;
  • les outils de tables colorés.

Pour le choix de ces accessoires, aussi agréables à voir durant les autres saisons, vous pouvez faire appel à un expert de la décoration. Vous pouvez également opter pour en faire une activité à laquelle tous les membres de la famille prennent part, comme lors de la décoration du sapin de Noël.

Quand vient le temps d’effectuer l’entretien saisonnier de votre maison, vous ne devez pas vous contenter d’effectuer des travaux esthétiques. En suivant toutes les recommandations présentées ici, vous pourrez effectuer des travaux de prévention et limiter les sinistres couverts par votre assurance habitation.

*Certaines conditions, limitations et exclusions s’appliquent. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *