Thumbnail for post #19494

Le mode de vie autosuffisant est-il fait pour vous?

Pour des raisons écologiques, économiques ou de santé, certains rêvent de vivre de façon autosuffisante. Bien que le concept soit attirant, il n’est pas sans failles et demande beaucoup d’efforts et d’organisation. Mais rien n’est impossible! Voici quelques pistes pour vous aiguiller.

Si vous avez envie de vous lancer dans cette aventure, sachez qu’il est plus sage d’y aller étape par étape et surtout, de ne pas tomber dans les extrêmes si cela vous rend malheureux. Il y a en effet plusieurs degrés dans ce style de vie. Certains ne produisent que leur nourriture alors que d’autres font également la fabrication de vêtements, de produits d’hygiène et cosmétiques ou pour l’entretien de la maison. Il est important de choisir le niveau qui vous convient

Référence : https://depositphotos.com

Aliments : peu de diversité

En achetant un terrain suffisamment grand et fertile pour y faire pousser des fruits, des légumes, des pommes de terre et tout aliment protéiné comme les haricots, il est possible de ne plus avoir à se rendre dans les supermarchés. Mais bien souvent, la diversité de la nourriture disponible en souffrira. Par contre, on s’assure que tout est biologique et local, ce qui est un plus pour la santé.

Adieu, produits laitiers?

Certains adoptent des poules pondeuses, des volailles ou des porcs pour se nourrir. Si ces animaux se reproduisent, c’est encore mieux. Mais pour ce qui est des produits laitiers, il sera difficile de fabriquer les dérivés du lait comme le fromage et le yogourt, même s’il y a une vache laitière dans votre cour. Par contre, ce n’est pas impossible. Souvent, les adeptes d’autosuffisance optent pour une alimentation végétalienne, qui leur permet de se concentrer sur la culture d’aliments nutritifs, sans compromettre leur santé. Et c’est aussi bien moins compliqué!

Réellement moins dispendieux?

Les frais auxquels on peut s’attendre touchent principalement la production de nourriture. Par exemple les semences, la machinerie ou les outils. L’engrais se trouve par contre aisément en utilisant celui produit par les bêtes sur la ferme. Mais la construction d’abris pour ces derniers exige des dépenses. Il faut également prévoir des coûts relatifs à l’abattage de l’animal et à la découpe des pièces de viande.

Produits nettoyants et d’hygiène

De plus en plus de gens confectionnent leurs propres produits nettoyants. Qu’ils pratiquent l’autosuffisance ou non! C’est d’abord un choix écologique. Il existe plusieurs recettes de fabrication qui nécessitent souvent les mêmes éléments : vinaigre blanc, bicarbonate de soude, pelure d’agrume ou huiles essentielles. Il est aussi assez facile de créer du déodorant, de la crème solaire et du shampoing avec des ingrédients naturels à peu de frais.

Référence : https://depositphotos.com

Un horaire chargé

Ce choix demande aussi beaucoup de temps. Les gens qui l’adoptent laissent souvent tomber leur carrière ou travaillent à temps partiel. Ils vendent les récoltes ou les œufs en trop pour joindre les deux bouts. Mais pour plusieurs, la connexion avec la nature et le retour aux sources n’a pas de prix!

Si ce mode de vie vous attire, il pourrait être intéressant de rencontrer un adepte dans le but de lui poser toutes les questions nécessaires. Bonne réflexion!

Source de l’image principale de l’article : https://depositphotos.com