Young man having fun cleaning house with vacuum cleaner dancing like guitarist

Astuces pour réduire le nombre d’acariens dans votre maison

On sait que pour la plupart des gens, les acariens sont inoffensifs. Mais saviez-vous que si un membre de votre famille est allergique, il vaut mieux diminuer leur nombre?

L’acarien est un insecte microscopique de moins d’un demi-millimètre qui est invisible à l’œil nu. Il est si léger qu’il se déplace au gré de l’air. Au microscope, son apparence peut donner des frissons : il a huit pattes, est translucide et a une drôle de forme! Ces indésirables sont partout, dans les maisons en désordre et mal entretenues tout comme dans les maisons impeccables. Par contre, ils sont en moins grand nombre dans ces dernières.

 

L’importance de les éliminer quand on est allergique

Dust mites in a pillowPour la plupart des gens, les acariens n’auront aucun impact sur leur santé. Par contre, plusieurs personnes en sont allergiques, souvent sans le savoir. Plusieurs effets désagréables peuvent être observés : démangeaisons, rougeurs sur la peau, éternuements, maux de tête ou encore inflammation de la muqueuse nasale. Environ 10 % de la population mondiale allergique à ces bestioles. Aussi, les symptômes chez les personnes souffrant d’asthme ou du rhume des foins peuvent être amplifiés si elles se trouvent dans une maison qui en contient beaucoup. Bien qu’ils ne vivent pas plus de 15 semaines, les cadavres des acariens sont tout aussi nuisibles pour les personnes allergiques.

 

Pourquoi sont-ils si nombreux?

On estime qu’un petit amas de poussière sous le lit contient à lui seul 10 000 acariens. Un chiffre qui donne le vertige! Les pièces poussiéreuses les attirent et leur permettent de se reproduisent à une vitesse folle.

The couple has spent together in the living roomAussi, la pollution et la présence de produits chimiques les aident indirectement dans leur reproduction. Puisqu’ils se nourrissent principalement de peau morte, d’ongles et de cheveux et qu’ils adorent les textiles (literie, rideaux, tapis…), ils peuvent mener facilement une belle vie dans nos maisons, principalement dans la chambre à coucher. Ils seraient plus d’un million à nous accompagner dans notre lit pendant notre sommeil.

 

Conseils pour les faire fuir

Il est malheureusement impossible d’éliminer toutes ces bêtes microscopiques. Mais vous pouvez réduire leur population suffisamment pour qu’ils ne nuisent plus à votre santé. Premièrement, le passage de l’aspirateur (sans oublier sous les lits et meubles) devrait être fait tous les jours. L’époussetage des surfaces, tous les quatre jours. Aussi, vous pourriez laver vos tapis avec un agent acaricide ou tout simplement éliminer les moquettes de votre maison. En hiver comme en été, ouvrez les fenêtres pour faire circuler l’air (et sortir les indésirables du même coup!). Tous les mois, pensez à laver les textiles (dans la laveuse, à eau chaude) qui se trouvent dans votre foyer : peluches, rideaux, housses de chaise, jetés, coussins, etc. De plus, mieux vaut tempérer votre maison sous les 20 degrés Celsius et à un taux d’humidité en bas de 40 %. Notre dernier conseil : procurez-vous des enveloppes anti-acariennes pour matelas, sommier et oreiller.

En espérant que nos astuces vous seront utiles!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *