Thumbnail for post #19034

5 astuces pour réussir son potager intérieur

Les plantes, les fleurs et les légumes frais font partie des plaisirs de la vie ! Il est parfois malheureusement impossible de cultiver des légumes à la maison par manque d’espace, et lorsqu’enfin nous avons notre potager, l’hiver arrive et nous devons attendre de longs mois avant de pouvoir remettre les mains dans la terre… Sachez que ni le manque d’espace ni les longs mois d’hiver ne devraient être un obstacle! La solution? Le potager intérieur.

Référence : https://depositphotos.com

Tout d’abord, sachez que ce ne sont pas tous les végétaux qui peuvent se développer dans un environnement non naturel. En effet, ils ont habituellement besoin des insectes pour la pollinisation et des rayons du soleil. Mais il est possible d’y arriver en choisissant des végétaux plus coriaces.

On peut penser à l’épinard, la laitue, le champignon, le radis, le brocoli, le poivron, la tomate ou le bébé carotte (les carottes de format commun auront de la difficulté à survivre). Quant aux fines herbes, toutes les variétés peuvent être cultivées. Vous êtes prêt? C’est parti!

Un potager intérieur c’est avoir suffisamment de lumière

Certaines variétés pousseront sans problème, placées près d’une fenêtre abondamment ensoleillée. Mais pendant la saison froide, il est préférable de s’équiper de lampes horticoles spécialement conçues pour les potagers intérieurs. Il suffit de les disposer à 20 centimètres au-dessus des pots et le tour est joué. Certaines lampes ont une minuterie qui règle les moments d’ensoleillement artificiels. Très pratique!

Leur offrir une température idéale

Du côté de la température, il n’y a habituellement aucune adaptation nécessaire : les végétaux se plaisent entre 18 et 25 degrés Celsius, tout comme les humains. Les jours de canicule ne seront pas un problème si vous n’avez pas de climatiseur : il suffira de les arroser davantage. Par contre en hiver, l’air des systèmes de chauffage est souvent sec. L’installation d’un humidificateur est une bonne idée, tout comme d’éloigner les plants des sorties d’air chaud pour éviter leur assèchement.

Référence : https://depositphotos.com

Ne pas négliger la qualité de la terre

Les types de nutriments qu’on retrouve dans la terre sont variés. Saviez-vous que chaque type de végétal a besoin d’une terre de qualité adaptée pour se développer optimalement? C’est pourquoi il existe plusieurs variétés de terre et d’engrais en pépinière. Un professionnel sur place pourra sans doute vous conseiller selon vos choix de légumes et de fines herbes.

Avoir une bonne évacuation d’eau pour un potager intérieur au top

Les contenants qui accueilleront vos précieux plants devraient être conçus pour évacuer l’eau efficacement, notamment grâce à de petits trous à la base. Pour s’assurer qu’ils ne se noieront pas, il est possible d’ajouter dans chaque pot un peu d’argile qui absorbera l’excédent d’eau.

Parler doucement à vos plants

Ce dernier conseil en fera sans doute sourire plusieurs ! Différentes études auraient démontré que dire des gentillesses à vos légumes ou fines herbes en croissance pourrait les aider à pousser plus rapidement et de façon plus fournie. Après tout, vous n’avez rien à perdre!

Comme vous pouvez le constater, cultiver certains légumes tout au long de l’année est possible si on y met des efforts. À vous les récoltes luxuriantes!

Source de l’image principale : https://depositphotos.com