Vélo, musique et voile de bateau

Les murs de l’entrée, de la salle de séjour et de la salle àmanger étaient couverts d’instruments de musique. Violons, guitares, percussions,cuivres. Des claviers de toutes sortes et des tam tam encombraient l’espace. Ungrand piano à queue notamment. Une grande chaleur et une gaieté de vivre sedégageaient du concept décoratif. 

Le gars m’accordait l’entrevue au milieu de tout ça. Je vaistaire son nom mais il s’agit d’un chef d’orchestre reconnu au Québec. Je l’airencontré au début des années 90. La maison était située dans le quartierLaval-des-Rapides, à Laval.

Des années plus tard, en feuilletant un magazine, je suistombé sur des photos d’un appartement d’Amsterdam. Dans un long corridorreliant la porte d’entrée au reste de l’appartement s’alignaient des vélos. Jetourne la page. Des vélos dans la salle de séjour. Je tourne la page. Encoredes vélos. Il y avait des vélos partout. Certains étaient accrochés aux murs. Tantôtdes vieilles bécanes, tantôt des vélos modernes. J’avais trouvé le conceptamusant et original.

Ça ne passerait pas chez moi. Ma copine tolère à  peine un seul vélo. Ça sent trop lecaoutchouc, dit-elle. Faut dire qu’à Amsterdam, nous sommes aux Pays-Bas, lepays des vélos. Autre culture, autres mœurs.

Évidemment, on parle ici de passion pour un objet. Lesinstruments de musique du chef d’orchestre, les vélos du locataire d’Amsterdam.Jusqu’où peut s’allonger la liste des passions en tant que thème décoratif?

Il y a sûrement quelque part au Québec un fanatique duCanadien qui a adopté la légende du club comme centre de son aménagementintérieur.

Je pensais à tout ça lorsque j’ai appris qu’une entreprisefrançaise avait eu l’ingénieuse idée de recycler des voiles de bateau au profitde la décoration intérieure. Cela donne des poufs, des transats, des abat-jour,des chaises longues, des tables basses et des paravents. Vraiment brillant!

Personnellement, j’irais plus loin. Comme le chefd’orchestre et l’amateur de vélo, je multiplierais les voiles dansl’appartement. Des petites et des grandes. Une voile comme porte d’entrée, unevoile déployée au-dessus du lit, une voile comme cloison.

À chacun sa passion. Pour certains, c’est la mer et lesbateaux. 

Vous voulez jeter un coup d’œil aux voiles recyclées? www.727sailbags.com

 

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on LinkedInEmail this to someone