Les anarchistes l’avaient à l’oeil

Le 15 février 1894,un anarchiste français Martial Bourdin s’approche de l’immeuble à Londres. Tout à coup, l’homme explose!  Était-il le premier  kamikaze de l’histoire? Était-il le premier homme à  se promener, les poches ou la ceinture bourrés d’explosifs pour se transformer en bombe ambulante?
Plus tard, l’écrivain Joseph Conrad reprend l’histoire dans son roman L’agent secret. Un anarchiste s’approche du même immeuble et, à cause d’une erreur de calcul, il explose avant d’avoir atteint sa cible.

Observatoire Royal Greenwich (Chris O. sur Wikipedia)

Quelle était la cible? L’Observatoire royal de Greenwich. Pourquoi cet immeuble? À cause de sa valeur symbolique, un peu comme le World Trade Center l’était aux yeux d’Al Qaïda.

Situé dans Greenwich Park, l’Observatoire royal de Greenwich est plus qu’un simple observatoire astronomique. L’immeuble est unique au monde de par sa vocation historique, soit la mesure du temps.

C’est à l’Observatoire royal de Greenwich que se trouve le premier méridien de la planète, fixé de façon arbitraire en 1884 et accepté par la plupart des pays à l’époque. On l’appelle le méridien de Greenwich. Il relie les deux pôles célestes. L’immeuble constitue donc le point de départ des longitudes que nous avons tous appris dans nos cours de géographie.

L’une des principales conséquences de la création du méridien est la création des fuseaux horaires. D’où sa valeur hautement symbolique.

Selon Wikipedia, une bande de cuivre illustrait autrefois le méridien en traversant la cour intérieure. Elle aurait été remplacée par une bande en acier inoxydable. Depuis 1999, un laser vert symbolisant le méridien brille vers le nord, la nuit, à travers Londres.

Le bâtiment d’origine a été construit en 1675. Le roi de l’époque, Charles II, voulait en savoir davantage sur le ciel et les étoiles afin de perfectionner l’art de la navigation. À l’époque, maîtriser les mers élevait un pays au titre prestigieux de puissance mondiale.

L’immeuble, autrefois appelé Flamsteed House, peut se vanter d’être le premier de l’histoire britannique à avoir été construit à des fins purement scientifiques. Aujourd’hui, il abrite un musée relié à l’astronomie et à la navigation.

L’immeuble tout en briques renfermera sous peu de nouveaux équipements éducatifs à la faveur de rénovations majeures dont la facture s’élève à 15 millions de livres.

Sur la photo, on voit clairement le premier méridien couper la porte et la façade en deux.
Références : Wikipedia articles français : Observatoire royal de Greenwich, Méridien, Premier Méridien, Martial Bourdin, L’agent secret.

Source photo : Chris O. sur Wikipedia

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on LinkedInEmail this to someone