Une hypothèque comme cadeau à Noël ?

L’année 2009 s’achève! Et les hypothèques au taux ridiculement bas risquent de s’achever aussi!

Un survol de la presse affectée au marché de l’hypothèque nous montre que l’époque merveilleuse des aubaines en matière de financement hypothécaire, qui fera date dans l’histoire contemporaine, vit ses derniers moments.

Noël approche! Qui dit Noël dit cadeau! Un cadeau pour toute la famille. Vous me suivez?

En Europe, en Asie, en Amérique, les signes se multiplient. Les banques centrales glissent des avertissements en livrant leurs plus récents taux directeurs. Attention mesdames et messieurs, la fête tire à sa fin! Sous peu, on mettra fin aux mesures exceptionnelles apportées par les gouvernements pour laisser l’économie marcher toute seule comme une grande.

Rassurez-vous, ce n’est pas pour demain matin. À moins d’un revirement spectaculaire provoqué par un redressement économique plus fort que prévu, la Banque du Canada maintiendra son taux directeur à sa valeur plancher, comme c’est le cas depuis le printemps, du moins jusqu’au mois de juin. D’ailleurs, plusieurs banques ont même annoncé récemment une réduction de leur taux hypothécaire. En Europe, le taux reste inchangé aussi.

Mais la remontée des taux d’intérêt, c’est pour 2010, assurément! Et selon les observateurs, quand les taux d’intérêt se mettront à grimper, attachez vos culottes! La secousse risque d’être méchante. Dès que l’inflation se montrera le bout du nez, les banques centrales vont serrer la vis. La remontée des taux d’intérêt sera brusque! 

Si vous décidez de vous présenter à la banque pour contracter un prêt, félicitations! Mais gardez à l’esprit le mot magique imposé par les experts: discipline!

Vous voulez emprunter? Parfait! Mais n’allez pas jouer à la roulette russe! Faites preuve de discipline en contractant un prêt intelligent, c’est-à-dire refaire et refaire les calculs, se garder une marge de manœuvre financière, déterminer où on sera prêt à couper si jamais un pépin survenait. Comme les vacances par exemple.

Sinon, seriez-vous prêt à occuper un deuxième emploi? Ou à louer une chambre?  Le mot magique donc: discipline! Et pas très loin derrière, le mot prudence.

Si vous voulez en savoir davantage avant de rencontrer le représentant de votre banque,

je vous invite à consulter le site www.votreplanhypothecaire.ca J’ai déjà parlé de ce site dans le billet: Mieux choisir son hypothèque. Pour y accéder, cliquer blogues dans la section Maisons et condos.  

Un conseil si vous avez déjà contracté une hypothèque : multipliez vos paiements de remboursement si vous le pouvez dans les prochains mois. Votre capital sera plus bas quand les taux se mettront à monter.

 

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on LinkedInEmail this to someone