Systèmes d’alarme improvisés

Je ne vous parle pas des vrais systèmes d’alarme. Ni des chiens comme plan B. Je vous parle des systèmes «faits maison». Avouez que les systèmes d’alarme ne sont pas infaillibles contre les vols. Mais ils font fuir les «p’tits» voleurs. Et ils calment nos peurs.

Ces systèmes nous font sentir en sécurité. À force de voyager et de dormir à plusieurs endroits dans une même année, j’ai appris à installer mes propres systèmes d’alarme. But premier : faire fuir celui ou celle qui tentera d’entrer chez nous lorsqu’on dort. Le deuxième : nous réveiller s’ils osent entrer. Ce qui fait bien rire mon copain.

Source : Stock.XCHNG

Sur le rebord de la fenêtre d’une chambre, j’ai déposé une tasse de métal remplie de billes à ras bord. Si on déplace la tasse trop brusquement, les billes tombent. Imaginez le vacarme que ça fera !

Dans le bureau, si ce n’est pas le vélo qui est placé sous la fenêtre en guise de système de sécurité, ce sont les ballons d’exercices, les balles de tennis ou les raquettes d’aluminium. Se tenir debout dans l’obscurité devient un défi pour qui ne connaît pas les lieux.

Une chaise bloque la porte patio du salon. Un châle y traîne nonchalamment. Sous le châle se dissimule un bol de porcelaine rempli de monnaie. Installé sur le banc, un peu en équilibre, le bol devrait tomber si quelqu’un bouge la chaise.

Au pied de la porte d’entrée, un pot en verre rond rempli d’une dizaine de billes roulera bruyamment si la porte s’ouvre. Pas trop de billes, sinon le bruit sera plus sourd.

Dans la salle de bain, j’ai attaché au cordon du store horizontal un dispositif artisanal. Composé de cinq minis tubes de métal et d’une boule de verre taillée au centre, le dispositif artisanal repose contre le mur de céramique. Au moindre mouvement, une cacophonie de sons aigus et graves se fera entendre. Un corps ne peut passer sans toucher la corde accrochée.

Mes systèmes ont bien fonctionné pendant des années jusqu’à tout récemment. Car l’été dernier, il a tellement venté que je me suis résignée à neutraliser le dispositif de la salle de bain, en pleine nuit, en enroulant une débarbouillette autour. Une autre fois, après quelques sursauts causés par le vent qui s’amusait avec le dispositif, toujours en pleine nuit, j’ai dû mettre un crochet au bas du cadre.

Un jour, je me suis fait prendre à mon propre jeu. Après quelques semaines mouvementées aux nuits écourtées, je me lève sur la pointe des pieds en laissant mon copain dormir à poings fermés. Je m’installe au salon pour lire sans faire de bruit. Un vent frais me fait frissonner. Obnubilée par mon livre, je me lève tout en lisant pour fermer la porte patio. Je touche à la chaise et… Bang ! Ding ! Drrr… Le bol tombe et se brise. Les pièces de monnaie roulent en tous sens. «Chérie ?», entendis-je de la chambre. Zut !

Vous direz que j’ai trop regardé de films du genre «Maman, j’ai raté l’avion !». J’avoue. Mais la bonne nouvelle, c’est que mes dispositifs fonctionnent. Ça réveille les occupants de la maison !

Et vous, quels sont vos systèmes d’alarme «maison» ?

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on LinkedInEmail this to someone