iStock

Votre maison coûtera moins cher

Depuis le 4 octobre dernier, le gouvernement du Québec met davantage d’argent à la disposition des propriétaires et futurs propriétaires qui veulent prendre le virage de l’efficacité énergétique, une tendance qui devient une norme à suivre dans le domaine de la construction résidentielle.

Si vous prenez la peine de consulter le programme Novoclimat 2.0 – Maison du gouvernement du Québec, vous apprendrez que vous êtes peut-être éligible à une aide financière qui pourrait s’élever jusqu’à 4 000$.

En fait, la subvention pour une construction neuve homologuée Novoclimat 2.0 s’élève à 2000$. Si vous êtes sur le point d’acheter votre première maison, la subvention passe à 4 000$.

L’aide financière accordée aux entrepreneurs certifiés Novoclimat 2.0 – Maison et Petit bâtiment multilogement passe à 1 500 $ par maison homologuée, alors que l’entrepreneur certifié Novoclimat Sélect 2.0 – Maison reçoit une aide de 2 500 $.

C’est un conseiller évaluateur mandaté par le gouvernement qui inspecte chaque maison pour vérifier si la construction est conforme aux exigences du programme Novoclimat 2.0.

Selon le gouvernement, plus de 600 maisons ont été homologuées depuis la création du programme en 2013. Le propriétaire peut voir sa facture d’énergie baisser de 20% s’il adopte le programme Novoclimat 2.0

Rappelez-vous que, pour construire une maison dans le cadre du programme Novoclimat 2.0, l’entrepreneur doit être certifié par le Bureau de normalisation du Québec. Cela confirme qu’il dispose de la formation nécessaire pour accomplir le travail et qu’il bénéficie d’un soutien technique pour la conception des plans et devis et d’un service d’accompagnement sur le chantier de construction.

Soit dit en passant, n’oubliez pas que les courtiers de Via Capitale ont été spécialement formés pour répondre à toutes vos questions, ou du moins pour vous guider, en matière d’efficacité énergétique, de développement durable et d’écoresponsabilité. La plupart d’entre eux ont suivi des cours dispensés par des experts en environnement de l’organisme Écohabitation.

Photo: istock.com

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on LinkedInEmail this to someone