iStock

Réno écolo: comment démarrer

Gardez à l’esprit que le but n’est pas de verser dans l’angélisme. Vous n’avez pas à marcher la tête basse parce que vous êtes conscient qu’un de vos choix favorise la production de gaz à effet de serre, principal responsable du réchauffement accéléré de la planète.
Mais faites l’effort de commencer dès aujourd’hui votre combat contre les changements climatiques en faisant un premier pas. Puis un deuxième, et un troisième. Voici des pistes pour débuter.

  • Optez pour des matériaux qui ont subi le moins de transformations possible. Les matériaux naturels comme la pierre et le bois représentent l’idéal. D’autres matériaux comme la céramique et le verre, s’ils ne sont pas l’idéal, sont loin d’être hautement polluants. Par contre, des matériaux comme des bardeaux d’asphalte et l’aluminium sont à proscrire. Pour le moment en tout cas. Toute l’information concernant les matériaux est à portée de main sur Internet, du site de Via Capitale jusqu’à des organismes spécialisés comme Écohabitation.
  • Informez-vous à savoir si les matériaux ou autres produits connexes à acheter proviennent de loin. Si oui, cela signifie une production de gaz à effet de serre importante durant le transport. Ce n’est pas la fin du monde, mais si vous pouvez opter pour un matériau fabriqué au Québec, c’est un plus.
iStock
iStock
  • Vous hésitez entre deux matériaux? Pourquoi ne pas choisir celui qui est recyclable?
  • Quand vous achetez scellants, colles, cires, etc. exigez les produits les moins nuisibles pour la santé, soit ceux qui contiennent un maximum de produits naturels.
  • Prenez le temps de lire tous les travaux admissibles au programme de crédit d’impôt RénoVert du gouvernement du Québec. Par ricochet, vous en apprendrez beaucoup sur la rénovation écologique.
  • Pourquoi faire de votre cuisine une cuisine high tech si vous recevez peu à la maison? Pour l’apparence? Peu importe les rénovations que vous entreprenez, demandez-vous si elles sont vraiment utiles. Rénover pour mieux s’afficher est l’un des grands responsables du réchauffement accéléré de la planète. C’est souvent du pur gaspillage.

Photos: istock.com

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on LinkedInEmail this to someone

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *