Quel sera le nom de votre demeure ?

Lorsque vous vous promenez dans les vieux quartiers, n’est-il pas agréable de lire les dates de construction des édifices accompagnées d’un nom? Quelle trace laisserons-nous derrière nous? Dans l’avenir, va-t-il y avoir un Hector Iglesias[1] qui fera une recherche sur l’origine des noms de maisons, de quartiers et de lieux dits d’origine anthroponymique au Québec?

Source : Stock.XCHNG

M. Iglesias travaille au Centre de recherche sur la langue et les textes basques (IKER). Il signale que les noms des maisons et domaines ruraux  qu’il étudie « apparaissent parfois accompagnés d’un adjectif exprimant une particularité physique ou bien une qualité morale ou sociale : ce sont souvent des sobriquets. La plupart du temps, ils sont formés avec un suffixe diminutif ou affectif : ces noms sont alors des hypocoristiques ».

Au Québec, on voit des noms sur les silos et les granges, les maisons de vieux quartiers, surtout anglophones, les auberges et les Bed & Breakfast, etc.

Alors, pourquoi ne pas relancer une mode? Trouvez un nom à votre demeure en famille et affichez-le ! Un autre nom que votre nom de famille. Surtout qu’ici au Québec, les noms de famille des occupants d’une maison peuvent être nombreux avec le nombre de familles recomposées. Donnez une touche de professionnalisme, de poésie et pourquoi pas d’humour à votre demeure.

Pour ce qui est des particularités physiques, qualité morale ou sociale, pensez aux innombrables noms de Schtroumpf : boudeur, gourmand, volant, étonné, chantant, farceur, à lunette, rêveur, grognon, qui rit, paresseux, musicien, poète, paysan, tordant, prétentieux, amoureux, à l’envers, distrait, timoré, penseur, dansant, bricoleur, frileux, costaud, interrogatif, exclamatif, expectatif, coquet, gentil, bavard, stoïque, et j’en passe.

Amusez-vous à créer des jeux de mots comme des mots-valises ou mots téléscopés (un mot qui veut dire deux choses à la fois).  L’auteur Lewis Carroll est une référence en la matière avec ses récits : Alice au pays des merveilles et De l’autre côté du miroir.

Exemples de mots valises tirées de Wikipédia :

Adulescent (adolescent et adulte : cf. Tony Anatrella, La  société adulescente)

Foultitude de Victor Hugo (foule et multitude)

Poustache (moustache ayant poussé)

Chérisson : être dont on aime le charme piquant

Il serait vraiment agréable de se promener dans les quartiers, villages et régions du Québec et découvrir des trésors d’originalité affichés aux maisons. Cela donnera du fil à retorde aux chercheurs qui, comme M. Iglesias, s’intéresseront à l’anthroponymie (l’étude des noms) : science qui constitue, avec la toponymie (étude des lieux), une des deux parties de l’onomastique (étude de l’origine des noms propres), branche de la lexicologie apprend-on sur Wikipédia.


[1] Centre de recherche sur la langue et les textes basques (IKER)

Sources : http://artxiker.ccsd.cnrs.fr/artxibo-00347039/fr/

Pour les noms des schtroumpfs : http://bdoubliees.com/journalspirou/sfigures6/schtroumpfs/combien.htm

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on LinkedInEmail this to someone