Quel âge le pignon à Amsterdam?

  

 

Environ 7000 maisons dressentleurs pignons le long des canaux à Amsterdam. Laplupart ont été restaurées. Bien sûr, même si la capitale politique desPays-Bas est une ville d’eau, elle ne détrônera jamais Venise. Parce qu’elle est sombre et pluvieuse et parcequ’elle fait glisser de vulgaires barges sur ses canaux et non desgondoles.   

N’empêche : je suis allé deux fois à Amsterdam pour de courtesvisites et j’aimerais y retourner pour un long séjour avant de mourir.

Sans compter que,maintenant, grâce à un reportage du magazine Géo datant de février 1985, jepeux déchiffrer l’âge des maisons en observant la forme du pignon. Déjà que je me plaisais à marcher le long des canaux pour admirerles façades étroites qui s’élancent vers le ciel, accoudées les unes aux autreset truffées de fenêtres.    

Prenez par exemple la photo du haut à gauche, celle qui est frontale à la caméra. Le pignon en formede pointe daterait du début des années 1600 (bâtiment de droite). Le pignon dubâtiment noir, appelé à redans, date du milieu des années 1600. Celui juste à côté,vers la gauche, appelé pignon à courbes, date de la fin des années 1600 ou lesannées 1700. Mais cela toute réserve. Je suis un simple amateur. Je veuxéveiller votre curiosité.  

Amsterdam flotte surla boue d’un marécage. Presque toutes les maisons se trouvent au dessous duniveau de la mer. Lorsque les eaux de la mer du Nord segonflent à l’heure de la haute marée, elles surplombent le célèbre portd’Amsterdam de deux mètres. Dunes,digues et écluses protègent les maisons de la ville.

Amsterdam étaitautrefois une baie. Cela remonte à 250 000 ans. Aufil des millénaires, les eaux se sont retirées. Un beau jour, des hommes ontérigé un village de pêcheurs. Puis,dans les années 1100 et1200, ils ont construit des bâtiments de plus en plusgros sur des pilotis de bois (aujourd’hui en béton). La grande gare centraled’Amsterdam repose sur 26 000 pilotis (photo de gauche). Le palais royal sur le Dam sedresse sur 13 600 pilotis (photo de droite).

Les hommes avaientasséché l’immense marécage en pompant les eaux grâce aux moulins à vent. Au fildu temps, les lagunes se sont repliée sur elles-mêmes. Les marais apparusfurent appelés « polders ».  Puisles hommes ont construit des digues pour contenir l’eau.

Les milliers etmilliers de pilotis invisibles à l’œil nu reposent sur des couches de sable(apporté par la mer et le vent)  dont laprofondeur varie entre 12 et 20 mètres. 

(Sources : notespersonnelles, magazine Géo, Wikipedia)

Photo supérieure à droite: Guidedeville.fr

Photo supérieure à gauche: Tripadvisor.fr

Photos du bas: Wikipedia

 

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on LinkedInEmail this to someone