Portable, tortues et bibliothèque

Observer une tortue de mer s’avancer sur le sable d’une plage constitue un excellent remède contre le stress. Je le sais, j’en ai fait l’expérience. C’était à Fort Lauderdale en Floride.  La nuit venait de tomber. La plage était déserte.  Vous voyez l’équation: tortue plus obscurité plus bruits de la mer plus solitude égale tranquillité absolue au carré.

iStockphoto
iStockphoto

Observer un lézard en pays semi-tropical ou tropical dans des conditions semblables conduit au même repos divin. En acceptant de ramper un peu plus loin, on aboutit au serpent.

Pas besoin par contre de voyager si loin pour jouir de ce type de décompression émotive. Suffit de faire entrer tortues, lézards et serpents dans votre maison.  J’entends déjà le cri: «Jamais, au grand jamais! Surtout les lézards et les serpents!»

Les reptiles: varans, tortues terrestres ou de mer, lézards, serpents, ce n’est pas ma tasse de thé non plus. Mais avouez qu’il est difficile de trouver mieux en matière d’ambiance tranquillisante.

Et puis n’oubliez pas que la présence des reptiles s’accompagne parfois de plantes vivantes, de cascades, de jungle miniature, de paysage désertique.  Et que, si les reptiles vous donnent la frousse ou vous assomment par un zen trop expressif, votre terrarium peut renfermer amphibiens (grenouilles, salamandres) ou tout simplement une plante exotique comme des cactus (photo ci-contre).

Par ailleurs, si vous croyez qu’un terrarium ne renferme aucune valeur pratique ou décorative, vous vous trompez. C’était mon cas avant que je ne jette les yeux sur le bouquin : Aménagement du terrarium, technique et décoration.

Le dernier chapitre du livre porte sur le lien entre le terrarium et la décoration d’intérieur. J’ai vogué de surprise en surprise. Le terrarium installé sur un muret de briques arrache un sourire. Un terrarium en guise de table basse dans le salon? Génial! Deux terrariums superposés forment un meuble qui, ma foi, donne dans le chic.

Vous devriez voir le terrarium mansarde, situé dans le comble d’une maison. Il va du plancher au plafond. Il abrite des lézards des Caraïbes de 20 à 25 centimètres de long. C’est un gros terrarium contenant, souche, sable, terre, roches.

Les deux meilleures idées selon moi? Ces deux terrariums qui encadrent une bibliothèque; au-dessus des terrariums s’alignent les spiritueux. Le look est vraiment super! Pour terminer, cet aquaterrarium abritant des tortues aquatiques nord-américaines doit procurer de bons moments de détente à l’humanoïde placé devant le portable, placé à son tour à côté des tortues.

Par contre, tout cela exige des travaux de rénovation et de construction. L’auteur du bouquin fournit toutes les informations nécessaires: construction de différents types de  terrarium (dimension, matériaux, emplacement, enclos, terrariums extérieurs),  les différents modes de chauffage, la gestion de la température et de l’éclairage,  les systèmes de sécurité (serrures et coins en caoutchouc).

L’auteur complète avec de l’info sur le choix  des branches, souches, racines, roches, bac à eau, plantes, la gestion quotidienne du nettoyage et de l’hygiène de l’eau,
Le seul hic: tout cela consomme beaucoup d’énergie à cause du chauffage d’appoint et de l’éclairage.

C’est un livre bien fait, magnifiquement illustré, qui offre une bibliographie complète à la fin.

Référence:
Aménagement du terrarium, techniques et décoration, Vincent Noël, Les manuels Reptil Mag, Éditions Animalia, 2012, 79 pages.

Photo : iStockphoto LP

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on LinkedInEmail this to someone